Vaccin anti grippe +10 raisons pour lesquelles les vaccins contre la grippe sont plus dangereux que la grippe!

Publié le par Bernard Gasnot

La politique de santé publique traverse une crise de confiance. Soutenu par une défiance grandissante à l’égard des élites, le peuple, dans sa sagesse collective, n’hésite pas à s’emparer des mythes vaccinaux pour mettre à bas la science des technocrates ayant abandonné depuis longtemps le goût du sain et du naturel. Alors que la bataille de la communication semble en très nette défaveur de l’information sérieuse aussi bien dans les médias mainstreams que sur le net en ce qui concerne les sciences, la santé et l’environnement, tentons, sans crier gare, de faire un sort à ces mythes depuis trop longtemps entretenus.

 Le vaccin contre la grippe contient du formaldéhyde, du mercure et même de l’antigel.

.

Si j’ai la grippe, ça rendra mon système immunitaire plus fort.

: La grippe épuise votre système immunitaire pendant que vous la combattez et vous risquez de contaminer d’autres personnes.

: Si j’ai la grippe, je reste enfermé chez moi.

Vous pouvez transmettre la grippe sans avoir les symptômes (qui vous indiqueraient de vous enfermez chez vous).

Si je n’ai pas été vacciné en Novembre, inutile de le faire.

 Le vaccin contre la grippe contient du formaldéhyde, du mercure et même de l’antigel.

.: La grippe épuise votre système immunitaire pendant que vous la combattez et vous risquez de contaminer d’autres personnes.

En étant malade, votre système immunitaire est affaibli. Votre système immunitaire peut ressortir plus fort d’une infection en cela qu’elle lui aura permis de garder en mémoire cet épisode infectieux et d’y être mieux préparé à l’avenir. Mais l’enjeu du vaccin est d’acquérir cette préparation AVANT d’avoir la maladie. Par ailleurs, la vaccination réduit également le risque que vous rendiez d’autres personnes malades (comme vos enfants), grâce à l’immunité grégaire.

10 raisons pour lesquelles les vaccins contre la grippe sont plus dangereuses que la grippe!

10 raisons pour lesquelles les vaccins contre la grippe sont plus dangereux que la grippe!

Le vaccin contre la grippe: Tout ce que vous devez savoir

Avant de commencer à aborder ce sujet très sensible, soyons très clair, nous ne sommes pas contre la vaccination. Nous pratiquons une pensée critique dans un but informatif, puisqu’il y a des moments où la vaccination, est absolument nécessaire. Mais ce n’est pas toujours le cas! Chaque année, l’industrie pharmaceutique, les experts médicaux et les médias traditionnels essayent de nous convaincre de faire le vaccin contre la grippe. Mais ils ne nous disent pas toute la vérité. Ce qu’ils veulent cacher, ce sont les effets indésirables des produits chimiques toxiques injectés dans nos organismes.

Nous sommes contre l’acceptation aveugle d’utiliser un composé qui n’est pas sûr. Il existe plusieurs alternatives naturelles, qui peuvent stimuler votre système immunitaire. Nous parlons ici de la grippe pas de la variole.De nombreux experts médicaux s’accordent aujourd’hui, qu’il est plus important de se protéger du vaccin contre la grippe que la grippe elle-même. Jetons un regard sur les raisons de cette préoccupation:

1-Il y a un manque total de preuves réelles sur les jeunes enfants qui bénéficient de vaccins contre la grippe. Un examen systématique de 51 études impliquant 260 000 enfants âgés de 6 à 23 mois n’a trouvé aucune preuve que le vaccin contre la grippe est plus efficace qu’un placebo. Aussi les vaccins ne sont pas en mesure de protéger contre certaines souches de virus, ce qui signifie que si vous entrez en contact avec une souche différente de virus vous aurez toujours la grippe.

2-Les revues médicales ont publié des milliers d’articles révélant que les vaccins injectables peuvent effectivement conduire à des problèmes de santé graves, y compris les réponses immunologiques nocives et une foule d’autres infections. Ceci augmente encore la sensibilité de l’organisme à des maladies que le vaccin était censé protéger.

3-Apprès quelques jours ou quelques semaines les enfants vaccinés peuvent avoir le nez qui coule, développer une pneumonie, des otites et la bronchiolite? La raison en est le virus de la grippe introduit dans leur corps qui crée ces symptômes. Il provoque également une immuno-suppression, c’est à-dire l’abaissement de l’immunité. Les vaccins contre la grippe n’augmente pas réellement votre immunité, ils ne font que sensibiliser le corps contre le virus.

4-C’est un fait connu que les vaccins contre la grippe contiennent des souches de virus de la grippe avec d’autres ingrédients. Maintenant, pensez à l’impact d’un tel vaccin sur quelqu’un qui a un système immunitaire affaibli? Si vous avez une maladie qui abaisse la capacité de votre corps à lutter contre un virus, en prenant le vaccin contre la grippe, vous allez mettre votre corps en danger, en ayant les effets de la grippe et en devenant plus sensibles à la pneumonie ainsi que d’autres maladies contagieuses.

5-Les vaccins contre la grippe contiennent du mercure, un métal lourd très dangereux pour la santé humaine. La quantité de mercure contenue dans un vaccin contre la grippe multi-dose est beaucoup plus élevé que la limite d’exposition journalière maximale admissible. La toxicité du mercure peut entraîner une perte de la mémoire, la dépression, TDA, des problèmes buccales, des déséquilibres digestifs, des problèmes respiratoires, les maladies cardiovasculaires et beaucoup plus. Et qu’en est-il des personnes âgées? Le vaccin contre la grippe peut il les aider?

6-Il existe plusieurs preuves que les vaccins contre la grippe peuvent causer la maladie d’Alzheimer. Un rapport montre que les personnes qui ont reçu le vaccin contre la grippe chaque année pendant 3 à 5 ans ont 10 fois plus de chance  de développer la maladie d’Alzheimer que les personnes qui n’ont pas reçus le vaccins contre la grippe. Également avec l’âge le système immunitaire s’affaiblit, réduisant ainsi votre capacité à combattre les infections. La Présence de virus contre la grippe dans le corps des personnes âgées pourrait avoir des conséquences dangereuses. Pouvons-nous faire confiance aux autorités qui font la promotion sur l’utilisation à grande échelle de vaccins contre la grippe?

7.) The Center for Disease Control nomme un comité consultatif de 15 membres sur les pratiques d’immunisation (ACIP). Ce comité est chargé de décider qui devrait être vaccinés chaque année. Presque tous l’ACIP ont un intérêt financier dans les vaccinations. Il s’agit d’argent, pas de  votre santé et votre bien-être. Les personnes mêmes qui encouragent à faire ces vaccins se soucient de leurs parts dans les milliards de dollars qui peuvent être gagnés suite à des vaccinations. Cela crée un doute sur l’efficacité des vaccins contre la grippe ?

8-La recherche montre que l’utilisation excessive du vaccin contre la grippe et des médicaments comme le Tamiflu et le Relenza peut effectivement modifier  les virus de la grippe et les amener à muter en une souche plus mortelle. Ajoutez à cela des souches résistantes aux médicaments et vous n’aurez pratiquement pas d’avantages avec beaucoup de risques.

9-Il y a suffisamment de preuves qui montrent que les ingrédients présents dans les vaccins contre la grippe peuvent effectivement causer des troubles neurologiques graves. Dans l’épidémie de la grippe porcine en 1976, beaucoup de ceux qui ont reçus les vaccins contre la grippe ont développés des lésions nerveuses permanentes. Les vaccins anti-grippaux peuvent contenir de nombreux matériaux nocifs, y compris un détergent, le mercure, le formaldéhyde, et les souches de virus de la grippe. Est-ce ce que vous voulez les mettre dans votre corps?

10-Les vaccins contre la grippe sont en effet plus dangereux que vous pourriez le penser, et il est préférable de se tourner vers des moyens naturels pour se protéger contre la grippe plutôt que de se faire vacciner. Les recherches menées par the University of British Columbia’s (UBC) Department of Ophthalmology, Visual Sciences, Experimental Medicine and Neuroscience a exposé 30 années de corruption et de mensonges concernant la politique de vaccination du gouvernement. Une enquête approfondie sur le fonctionnement interne du système de santé nationalisé du Royaume-Uni a révélé un scandale choquant sur les réunions officielles des comités de vaccins du gouvernement britannique et des «experts» médicaux indépendants avec des interventions de l’industrie pharmaceutique. Il y a maintenant une pléthore de preuves scientifiques que les vaccins sont effectivement impliqués dans les maladies les plus courantes et que les vaccins contre la grippe et d’autres types de vaccins détruisent systématiquement le système immunitaire. En outre, la recherche montre les liens de causalité entre une exposition accrue aux sels d’aluminium utilisés comme adjuvants dans les vaccins et des niveaux accrus de troubles neurologiques chez les populations exposées.

Commenter cet article