QUI POSSÈDE LES ÉTATS UNIS

Publié le par Bernard Gasnot

Des vérités sur le Vatican, la Couronne d’Angleterre, la City de Londres …Qui est propriétaire des USA, Inc., de l’IRS, de la Réserve fédérale et de la Couronne britannique? Nul n’est censé ignorer la vérité sur les liens entre la Réserve fédérale et la Couronne britannique. Le formulaire 1040, une arnaque, est un contrat d’un an … C’est pourquoi ils veulent le faire signer aux américains chaque année …

 

La Cité du Vatican est un Etat souverain, une Propriété privée, situé à Rome, et n’a encore rien à voir avec Rome et le comté de l’Italie

Le Vatican possède la couronne (la Couronne n’appartient pas à la monarchie britannique comme la plupart sont amenés à le croire. La City de Londres, qui est un pays souverain privé situé au cœur de Londres et appartenant à la famille Rothschild).

.

la Couronne est similaire à l’installation de la Cité du Vatican à Rome.La Couronne est le créateur des mondes artificiels  (système bancaire et système juridique appelée UCC).

La Couronne est l’actionnaire principal de la Réserve fédérale américaine.L’IRS est une société privée appartenant à la Couronne (City of London) et est incorporé à Puerto Rico. L’IRS n’a rien à voir avec le gouvernement du peuple des États-Unis d’Amérique.

 

Comment les Impôts sur les bénéfices sont recueillies auprès des personnes des États-Unis par l’IRS, puis décomposés et décaissé?

– 67% de tous les impôts sur le revenu perçus aux Etats-Unis par l’IRS sont versés directement à la Couronne à Londres.

– 23% sont payés pour les 300 actionnaires de la Réserve fédérale américaine (banque privée)

– 10% sont payés pour les employés de l’IRS pour garder l’IRS opérationnel

Les impôts sont illégaux,. Si nous avions arrêté de les payer et retiré l’argent des banques, nous pouvions nous libérer facilement.

Depuis 1913 les impôts sur le revenu payés par les américains pour l’IRS privé ne sont jamais allés au gouvernement fédéral des États-Unis

 

Aux États-Unis d’où provient l’argent pour les routes et l’infrastructure?

– Les routes et les infrastructures des États-Unis sont payées par de l’argent collecté sur les impôts d’État illégaux, les taxes perçues sur l’alcool, le tabac, l’essence, etc., etc.

 

D’Où viennent les fonds pour le fonctionnement du gouvernement fédéral des États-Unis?

– d’un budget noir et d’opérations non enregistrées. Il y a deux livres de comptes, un pour le domaine public et un vrai livre pour l’interne (les Boys Club) Eyes Only.
* * * *

 

QUI POSSÈDE LES ÉTATS-UNIS ?

 

Des vérités sur le Vatican, la Couronne d’Angleterre, la City de Londres … En 1933, les Etats-Unis se déclarent une fois de plus en état de faillite. Afin de rendre tout le monde sujet au remboursement de la Dette nationale, les banquiers ont enregistré une société dans l’Etat de Delaware connue sous le nom de Bureau des Impôts Internes (Bureau of Internal Revenue). Cette société se présentait de façon illégale comme faisant partie du gouvernement, ce qui la rendait en permanence vulnérable à des poursuites judiciaires. Pour y échapper, ils l’ont transférée en-dehors de la juridiction des Etats-Unis vers Porto Rico. Cela s’est passé en 1953 lorsqu’ils ont changé le nom de la société en Internal Revenue Service (IRS), enregistrée sous forme de trust portoricain au sein du Département du Trésor du Commonwealth de Porto Rico, Des preuves peuvent en être trouvées dans le Code US qui liste l’IRS en tant que trust N°62 Fond spécial de l’IR de Porto Rico. Ce montage a été effectué pour permettre de faire transiter tous les paiements de l’impôt sur le revenu par le FMI, propriété des banques centrales européennes et nord-américaines, qui sont à leur tour propriété de la Couronne d’Angleterre. (En prélevant des intérêts et des frais au passage, et en reprêtant les sommes au gouvernement américain, augmentant ainsi la dette,.) Rob Schultz (de la Fondation We The People – Nous le Peuple) :

 

« Il existe en faisceau de preuves concordantes qui prouvent que nos impôts sur le revenu ont été détournés. Il s’agit de la plus grosse supercherie jamais perpétrée volontairement à l’encontre des hommes et des femmes actives des Etats-Unis. Je pourrais éliminer tous les impôts sur le revenu demain et j’aurais plus d’argent qu’il n’en faut pour financer le gouvernement rien qu’en appliquant l’idée futée du gars qui proposait de taxer la Réserve Fédérale à hauteur de 0,0006%. Cela doublerait le montant nécessaire jusqu’à ce que nous décidions de fermer définitivement leur boutique. Parce que nous ne devrions certainement pas avoir de banques centrales. »

La preuve que les montants de l’impôt sur le revenu américain sont payés au Royaume-Uni se trouve dans les fichiers centraux individuels de l’IRS, qui renferment toutes les transactions et enregistrements financiers effectués par l’IRS durant votre existence. Un de leurs codes détermine quel genre d’impôt vous payez. En consultant ce code dans le manuel 6209 de l’IRS, vous découvrez qu’ils ont incorrectement (et volontairement) classé tous les Américains comme étant des sociétés domiciliées soit sur l’Ile de Guam, les Iles Vierges ou Porto Rico. En outre, tous les contribuables qui ont rempli un formulaire 10-40 sont sujets à une taxe pour commercer avec le Royaume-Uni en vertu d’un traité avec les Etats-Unis.

 

Charlie Beall (de la Fondation We The People) :

 

« Il n’existe aucune loi, il n’existe aucune loi qui oblige l’Américain moyen qui travaille dans le secteur privé à payer des impôts proportionnés à son revenu salarié. Il n’y en a pas. »

Si vous suivez la piste de l’argent, vous allez découvrir que les impôts collectés selon le formulaire 10-40 sont envoyés à la Couronne d’Angleterre en tant que paiement d’une redevance. La Couronne d’Angleterre est une société souveraine domiciliée dans les 270 hectares de la City, en plein cœur du Grand Londres. Cette bande de terre abrite les banques les plus puissantes au monde, telles que la Banque d’Angleterre et la Lloyds de Londres, toutes propriété de la maison Rothschild. Ce sont ces banquiers et leurs homologues les avocats du barreau du temple qui constituent le fondement du pouvoir connu simplement comme la Couronne. Même si la Reine fait partie du club, elle n’est pas la dirigeante de la société. Ce titre revient au Pontife de Rome. Le Pape a acquis le contrôle de la monarchie par la signature du traité de 1213 entre le roi Jean Sans Terre (frère et successeur de Richard Cœur de Lion,

) et le Pape Innocent III, qui a pour toujours fait de la monarchie britannique le vassal du Saint Empire Romain.

 

En 1297, ce traité a été utilisé comme précédent pour enregistrer la City comme une cité-état indépendante contrôlée par le Vatican, qui gouvernerait l’Angleterre sans en référer directement à la monarchie. Tout comme maintenant la société des Etats-Unis est le sujet de la Couronne d’Angleterre, ainsi les sujets de l’Empire britannique ont été soumis par l’esclavage de la dette à la branche financière du Vatican dont le siège se trouve à la City de Londres. Aujourd’hui ces banquiers ont toute autorité sur les affaires du Parlement, comme cela a été le cas depuis 1694, lorsque le Pape Innocent XI a investi Guillaume d’Orange du pouvoir de disposer des clés et de fonder la Banque d’Angleterre. Au sein de la Couronne d’Angleterre se trouve la charte originelle de fondation de la Réserve Fédérale qui selon la plainte des fermiers américains (celle qui a mené à la rédaction de la Loi NESARA.) alloue 67% des impôts sur le revenu collectés par l’IRS à la Couronne d’Angleterre. 23% reviennent sous forme de dividendes aux 300 actionnaires de la Banque de la Réserve Fédérale, et les 10% restants sont payés aux employés de l’IRS pour qu’ils gardent le silence sur ce juteux arrangement. Depuis 1913 (date de la fondation du Système de la Réserve Fédérale), le gouvernement fédéral n’a pas vu un dollar de l’impôt sur le revenu collecté par l’IRS. De ce fait, le gouvernement fédéral américain est pleinement dépendant de ressources provenant du budget secret alimenté par des activités illégales comme le trafic de drogue et d’autres activités non comptabilisées qui font l’objet d’un rapport financier annuel complet.

Commenter cet article