Sarkozy dézingue Fillon, Juppé et NKM en privé…

Publié le par Bernard Gasnot

avec la batterie de cuisine que ces messieurs se trimbalent, ils osent encore prétendre faire mieux dans le pire, que ce qu’ils ont déjà fait en la matière. Alors qu’on menace un dinosaure de 91 ans, d’inéligibilité, il s’agit de l’avionneur et patron de presse S. Dassault, poursuivi pour, blanchiment de fraude fiscale, il a 91 ans! Le ridicule ne tue plus. On se gardera bien de mettre sur le devant de la scène, les « petits et grands déboires judiciaires » de ces prétendants au « trône » de France, qui ont émaillés leur parcours politique et ce, depuis de nombreuses années.

À l’heure où l’on craint, que ces malfaisants opportunistes prennent ou reprennent en main, le sort de ce qui reste de notre pays, qu’une pétition circule, pour qu’aucun élu ayant un casier judiciaire, ne puisse se présenter ou se représenter pour parler, au nom de la France et des français, (ça paraît compliqué de virer ceux qui siègent, à la destinée du pays, il ne resterait plus grand monde) on assiste à la « comédia Del Arte » de la part de ces amis d’hier, et adversaires aujourd’hui.

L’autosatisfaction d’un « excité » qui nous a, ô combien montré par le passé, sa capacité de nuisance, et ces soi-disant « cœurs purs » gravitant au gré des postes, dans le giron du pouvoir, sans avoir fait autre chose, que remplir l’espace de leur présence inutile, quelle que soit l’étiquette. Ces hommes aiment le pouvoir, pas ceux qui le leur donnent en leur faisant confiance. Confiance qu’ils se dépêcheront de trahir, une fois élus.

Sarkozy est en concurrence avec Juppé et Fillon… Qui sont donc ces deux adversaires retors, qui n’ont rien à envier au « petit homme » qui se dit couillu, mais surtout imbu de sa personne. Mis à part leur guéguerre de pouvoir, les uns sont-ils mieux que les autres? Qui est Alain Juppé n’a pas d’importance, mais qu’a t-‘il a fait? Vous pouvez le savoir en visitant un site qui apparemment ne porte pas le maire de Bordeaux dans son cœur. Deux titres que vous pourrez y lire, sur le bilan d’Alain Juppé: Quand le maire de Bordeaux Alain Juppé laissait des Gitans vivre dans un bidonville plombé… pour lequel la mairie de Bordeaux percevait des loyers exhorbitants !

Stéphane Lhomme bat Juppé deux fois au tribunal et fait annuler la chasse aux SDF (arrête « anti-bivouac ») etc… Ce diaporama à voir Toutes les images de Quand la justice condamne les politiques français

Pour Fillon, une « affaire de diffamation » qui a défrayée la chronique en son temps où l’on apprend que L’ancien Premier ministre poursuit en diffamation le secrétaire général de l’Elysée et deux journalistes du Monde. Ces derniers avaient raconté, en novembre dernier, que François Fillon aurait, à l’occasion d’un déjeuner à Paris avec Jean-Pierre Jouyet, demandé à l’exécutif d’accélérer les poursuites judiciaires contre Nicolas Sarkozy.

Quant a le hargneux de service, atteint du syndrome de « revenez-y »:

Humour sarkoLes 36 scandales de la République irréprochable (écrit en 2011) la liste s’est allongée depuis.

Cet article, est un terrifiant bilan de l’une des promesses phare du candidat Sarkozy de 2007. A l’heure où l’homme est à nouveau candidat et use de tous les artifices pour sa survie à l’Elysée, voici une liste, qui s’allongera encore d’ici le 6 mai 2012, de ces affaires qui polluent la Sarkofrance depuis plus de 4 ans. Certaines affaires ne datent pas d’hier (cf. 23, 24 et 27), mais leurs auteurs ont été promus sous Nicolas Sarkozy pour des raisons de politique interne à l’UMP.

Et en 2016, le même énergumène, utilise les mêmes artifices pour revenir, comme si rien ne s’était passé. Les déçus ont été nombreux, et leur choix en un ersatz de président, qui n’a eu de cesse, de ridiculiser la fonction qui lui a été confiée, en multipliant bévues et frasques scootérisées. Le spécialiste des pactes en tous genres, des « moi je » et des « j’ai fait », n’en fini plus de s’auto-congratuler sur son bilan déplorable. François-hollande-scooter-Julie-gayet Vous pourrez lire le rapport de la commission d’enquête, sur le bilan de la lutte contre les attentats, nous n’avons pas été informés médiatiquement, sur les découvertes des corps mutilés, au premier étage du Bataclan. Le rapport faisant près de 1000 pages, le préfet Cadot dément avoir connaissance de ces faits. La seconde partie est consultable Souhaitons que les français n’aient pas la mémoire courte.

Et Natalie Kosciusko Morizet blanche la colombe?

Communiqué de presse de Danièle Simonnet, élue front de gauche de Paris NKM et ses soutiens repris de justice

La bataille de Paris va-t-elle prendre un tournant judiciaire? Entre Anne Hidalgo et NKM, la guerre est engagée. Anne Hidalgo, la candidate PS, a décidé d’engager des « poursuites judiciaires » contre sa rivale UMP Nathalie Kosciusko-Morizet. Cette dernière a affirmé dans le Journal du Dimanche que la socialiste aurait été condamnée en 2012…/… Plus près de nous en 2015, NKM et Alain Juppé condamnés pour avoir diffamé Jean-Luc Mélenchon Ça n’est qu’une partie de l’iceberg. S’ils se battent entre eux, ce n’est pas pour nous, ni pour la France.

Sarkozy dézingue Fillon, Juppé et NKM en privé

"Ils n'ont jamais réussi à s'asseoir dans mon fauteuil quand il était vide !", s'amuserait Nicolas Sarkozy en privé, qui tacle la plupart de ses rivaux à la primaire, selon les indiscrets du Point.

Les sondages pour la primaire de la droite ne lui sont pas favorables, pourtant, Nicolas Sarkozy fait montre d'une certaine impertinence à l'endroit de tous ses concurrents les plus sérieux. Selon, l'ancien chef de l'Etat n'est pas très inquiet de la tournure que prend la campagne des primaires. L'attaque de François Fillon à son égard sur les affaires judiciaires et ses deux mises en examen ? "Je ne vais quand même pas répondre à quelqu'un qui s'est fait battre par Copé !", ironise-t-il en privé. Lorsqu'on l'interroge sur la possibilité que Nathalie Kosciusko-Morizet ne puisse pas recueillir les parrainages suffisants pour participer à la course à l'investiture, il répond : "Elle a été ma porte-parole, numéro 2 du parti, et elle n'est même pas foutue de réunir les signatures de militants ? Elle serait restée bien tranquille, elle serait aujourd'hui présidente du parti !". Et de s'amuser que son départ n'ait profité à personne en 2012 : "Ils n'ont jamais réussi à s'asseoir dans mon fauteuil quand il était vide !". Ce n'est pas la première fois que fuite dans la presse les commentaires imagés de Nicolas Sarkozy sur ses rivaux. L'an dernier, le Canard Enchaîné révélait cette fine analyse que l'ancien chef de l'Etat aurait livrée à des proches : "Moi, je suis le seul à droite à avoir une expérience présidentielle, j'ai du sens politique, de la volonté et des couilles. Et, tout ça, c'est ce que réclament les électeurs de la primaire. Ce n'est pas papy Juppé, bébé Bruno ou l'autre eunuque (François Fillon) qui vont en être capables".

Nicolas Sarkozy n'est d'ailleurs pas non plus très tendre à l'égard d'Alain Juppé, qu'il a pris l'habitude d'attaquer sur son âge. En privé l'ancien président des Républicains aime à imaginer ce que deviendra le maire de Bordeaux une fois celui-ci battu à la primaire. Pourrait-il le nommer ministre de retour à l'Elysée ? "Le problème, c'est qu'à 72 ans, je ne sais pas quel poste je pourrais lui proposer !", plaisanterait-il. Alain Juppé, lui, a également enfilé les gants de boxe lors de sa rentrée politique, le 27 août à Chatou, et commence à donner quelques légers petits coups. En s'opposant à Nicolas Sarkozy - sans avoir à prononcer son nom -, il a martelé son leitmotiv : "Rassembler plutôt que chercher à cliver, rassembler plutôt que vouloir exclure ou stigmatiser, rassembler plutôt que d'exciter les surenchères". Et comme pour répondre aux persiflages sur son âge, d'ajouter : "Jamais je ne me suis senti aussi serein, dans mon corps et dans mon esprit, en harmonie avec moi-même, avec une claire vision de ce que je dois faire pour mon pays".

Commenter cet article