Chrétien on vous ment le Vatican est une secte satanique

Publié le par Bernard Gasnot

Chrétien on vous ment le Vatican est une secte satanique

la quête de la vérité est devenue une route parsemée d'embuche ou la majorité des blogs manque de discernement et ne savent que véhiculer la peur au lieu de l'espoir 1

« …Le Vatican est un temple païen IDOLATRE !!...Il est intéressent de savoir que l’un des premiers gestes de Constantin quand il se convertie et d’offrir aux deux Eglises de Rome, St Pierre et St Jean de Latran d’énorme quantité d’argent et d’or et des statues grandeur nature en argent massif des apôtres et de Jésus si bien que très vite les Eglises de Rome ressemble à des TEMPLES PAIENS…Cela est contraire à la loi de l’Eternel ! Elle viole le 2ème commandement comme si cela était normal !

« Tu ne feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. » Exode 20.4

« Tu ne te prosterneras point devant elles, et tu ne les serviras point » Exode 20.5

« Veillez attentivement sur vos âmes, de peur que vous ne vous corrompiez et que vous ne vous fassiez d’image taillée, une représentation de quelque idole, la figure d’un homme ou d’une femme » Deutéronome 4.16

Cette secte religieuse catholique n’a jamais respecté l’enseignement de Jésus et cela ne date pas d’hier. Les véritables chrétiens ont disparus depuis l’édification de l’Eglise catholique romaine par l’empereur romain Constantin. L’empire romain s’effondrait, il fallait vite trouver une solution, rendre la secte chrétienne catholique officiel, elle est devenue crescendo une institution hiérarchisée au pouvoir absolu effectuant plus de 20 CONCILES jusqu’à nos jours, une grande secte politique qui rejetait et condamnait tout ce qui n’émanait pas d’elle-même.

Peu à peu certains chrétiens déçus par l’enseignement de cette secte catholique formèrent d’autres groupes et mouvements clandestins, ils seront chassés et persécutés jusqu’au derniers.

2 Laocoon et ses fils Mythologie grec (musée du Vatican) Idolâtrie.

3 Cybèle mère des dieux Mythologie antique (musée du Vatican) Idolâtrie.

Quel dieu peut bien servir cette secte église catholique pour piller, tuer horriblement, coloniser en masse toute la planète en imposant ces règles pour en finir à nous aiguiller vers un nouvel ordre mondial ? …

L’Eglise catholique ne peut pas se prétendre appartenir au trois religions monothéiste mais l’église catholique est une SECTE DIABOLIQUE MISE EN PLACE PAR SATAN !... »

4 Idolâtre Jean Paul II

ETUDE SUR LA BIBLE

Extrait des Etudes sur la Bible,

Etude 11 : L'Idolatrie : Marie et Jésus

Commandement :

« Je suis le premier et je suis le dernier, et hors moi il n’y a point de Dieu. » Es 44.6

« Tu ne feras point d’image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre. » Ex 20. 4

« Maudit soit l’homme qui fait une image taillée ou une image en fonte, abomination de l’Eternel… » Dt 27. 15

Les romains contrôlaient un vaste territoire avec une multitude de religions locales. Petit à petit, ils vont idolâtrés Marie et Jésus, comme les autres idoles de leurs territoires. La statue d'une mère avec son fils dans les bras était très courante dans l'empire romain et même jusqu'en Inde. Il y avait même une statue de Marie tenant Jésus dans ces bras dans la Kaaba (à la Mecque/Mecca).Avant que le coran ne soit apparue retirant les idoles de la maison sacrée.

5 A Gauche divinités Isis et Horus idolâtrés en Egypte. A Droite Marie et Jésus Idolâtrés par les Chrétiens

6 A Gauche les divinités Devaki - Khrishna en Inde. A Droite Marie - Jésus en noir idolâtrés pour convertir les africains par propagande évangéliste !

7 A Gauche divinités Semiramis et Tammuz à Babylone. A Droite divinités Irene et Plutus en Grece.

Notre Créateur a dit

: ‹Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens : ‹Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors d'Allah?› Il dira : ‹Gloire et pureté à Toi ! Il ne m'appartient pas de déclarer ce que je n'ai pas le droit de dire ! Si je l'avais dit, Tu l'aurais su, certes. Tu sais ce qu'il y a en moi, et je ne sais pas ce qu'il y a en Toi. Tu es, en vérité, le grand connaisseur de tout ce qui est inconnu. Je ne leur ai dit que ce Tu m'avais commandé, (à savoir) : ‹Adorez Alaha, mon Seigneur et votre Seigneur›. Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m'as rappelé, c'est Toi qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose. » Coran Sourate 5.verset 116 et 117

Statue géante de Jésus Idolâtré à Rio de Janeiro au Brésil

« Ceux qui me disent : Seigneur, Seigneur ! N’entreront pas tous dans le royaume des cieux, mais celui-là seul qui fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux. Plusieurs me diront ce jour-là : Seigneur, Seigneur, n’avons-nous pas prophétisé par ton nom ? N’avons-nous pas chassé des démons par ton nom ? et n’avons-nous pas fait beaucoup de miracles par ton nom ? Alors je leur dirai ouvertement : je ne vous ai jamais connus, retirez-vous de moi, vous qui commettez l’iniquité. » Mt 7.21-24

« Si l'on veut bien y faire attention, la religion catholique apostolique et romaine est, dans toutes ses cérémonies et tous ses dogmes, l'opposé de la religion de Jésus. » (Voltaire)

L’Eglise de Vatican II,

par les vertus maçonniques du dialogue interreligieux,

célèbre la reconnaissance officielle de l’idolâtrie.

On le sait, hélas ! Benoît XVI a décidé de commémorer, en octobre 2011, le vingt-cinquième anniversaire de la réunion interreligieuse d’Assise, et de béatifier le premier mai de cette même année, celui qui en fut l’organisateur et le maître d’œuvre idéologique, à savoir Jean-Paul II.

Il ne faut pas se le cacher, comme le soulignait l’abbé Régis de Cacqueray, supérieur du district de France de la Fraternité Saint Pie X, : « que cette convocation soit faite par le vicaire de Jésus-Christ sur la terre constitue une injure insoutenable à l’égard de Dieu », et de ce point de vue, il est indéniable que nous nous trouvons en face d’un très grand scandale spirituel absolument inacceptable et impie, contraire à la foi catholique.

8

I. L’erreur du dialogue interreligieux

9

Depuis le concile Vatican II, concile pastoral non-dogmatique, qui multiplia les erreurs notamment à l’égard du judaïsme, les avocats du dialogue interreligieux préfèrent positivement, à la proclamation du seul salut en Jésus-Christ, un « nouveau paradigme » obligeant à une révision des positions traditionnelles sous prétexte de la reconnaissance d’une multi-religiosité diversifiée. Il n’est pourtant pas possible de postuler qu’un non-chrétien puisse se sauver « par » sa religion, cette dernière ne possédant pas, par définition, les fruits précieux que constituent les enseignements de la Révélation dispensateurs des dons surnaturels de la grâce, nous remémorant qu’il y a peu, l’Eglise, par la plume de Pie IX signant le Syllabus le 8 décembre 1864, réprouvait fermement et rejetait catégoriquement l’opinion suivante la regardant comme une erreur condamnable, apostate, blasphématoire, contraire à la foi de l’Evangile :

« Les hommes peuvent trouver le chemin du salut éternel et obtenir ce salut éternel dans le culte de n’importe quelle religion. Tout au moins doit-on avoir bonne confiance dans le salut éternel de tous ceux qui ne vivent pas dans le sein de la véritable Église du Christ. » (Syllabus, § III, XVI-XVII, Rome, 8 décembre 1864). 10

(Psaume 96, 5) Croyants ne tombez dans le déni vous savez bien que toutes ces statues sont de l'idolâtrie et une insulte a l'éternel pourquoi ne pas l'accepter votre foi vous est acquise ,la pureté de votre amour n'est pas en cause vous êtes les victimes pas les coupables ,est ce que l'on condamne une femme amoureuse quand son mari la trompe non elle n'y est pour rien alors faites ce qu'il faut pour n'adorer que Dieu directement et abandonner vos idoles c'est un péché très lourd si vous le savez sans en changer .

que Dieu vous guide et vous bénisse ..........

Commenter cet article