4 Histoire de trotsky  tirées des archives du parti communiste russe

Publié le par Bernard Gasnot

L’arrestation, procès et évasion

L’arrestation de trotsky et de ses camarades mit fin au frein révolutionnaire, Parvus s’échappa le soviet tenta un soulèvement vite réprimée par l’armee impériale. Les mutineries éclatèrent parmi les soldats qui revenaient de la guerre avec le japon, des scènes de violence dans les campagnes. Trotsky fut interne a la prison de kresty en attendant son procès, cellule462 , lectures, ecritures et bibliothèque lui était permis, il resta un journaliste actif meme au sein de la prison .sa femme lui rendait souvent visite et pu avoir une intimité conjugale, ils censurent leurs premier enfant lors de l’ouverture du proces le 19 septembre un fait vint perturber trotsky ,ses parents vinrent le voir et assistèrent au procès. Trotsky et ses compagnons n’avaient aucune ligne de defence officielle, il déclara que dimanche rouge avait été l’élément déclencheur de l’action ouvrière

« Notre intention est de prouver que l’agresseur était le gouvernement et que nous avions fait que de nous défendre ? Seule une révolution était en mesure de défendre le peuple. D’un cote, il y a la lutte, le courage, la vérité, la liberté et de l’autre cote la fourberie, l’ignominie, la calomnie l’esclavage .A vous de choisir ».

Le tribunal le 2 novembre rendit son verdict, les prévenus furent juges coupables d’insurrection, parte de leurs droits civique le 29 novembre Natalia donna un fils a trotsky : lev .Au début de l’année janvier 1907 l’ordre de déportation fut donne vers la prison d’Oust kout en Sibérie, avant meme trotsky pris des contacts pour pouvoir s’évader lors de son transfère en Sibérie. Trotsky quitta la prison de kresty, arrivee a mi-chemin d’Oust Kout le convois s’arrêta afin de reprendre des forces puis vint le moment de s’évader, de trouver de bons vêtements, un faux passeport et un guide fiable. Le soir, lors un spectacle il s’éclissa, rejoignit un traineau et se dirigea vers l’ouest, personne n’avait fait attention a lui. Au bout de deux jour il arriva dans la province d’Arkhangelsk retrouva Natalia et son fils a terijoki, trotsky écrivit l’histoire de son évasion comment les autorités se sont fait berne

Emigré …encore

Fin avril 1907

Trotsky s’installa à vienne, il donna une série de conférences, à Paris, Genève avant de se rendre à Londres .Au congrès. On lui accorda qu'un rôle consultatif, ayant déclaré n appartenir à aucune fraction, il ne pouvait représenter aucun parti reconnu.il ne risquait pas de s’attirer beau coups d’amis. Mais il était ravi de faire cavalier seul, il fit tout pour empêcher les factions de se décrocher. Dès qu' on lui donna la parole, il exposa l’importance de la paysannerie, il fustigeait les stratégies des deux camps( bolcheviks et mencheviks) ,Lénine vociféra, tenta de se rapprocher de trotsky. Celui-ci refusa à sa main tendu tarabusta Lénine pour avoir voté contre lui et d’avoir traité d hypocrite. Le 20 mars Nathalie donna naissance à un autre enfant. Trotsky publia un recueil de ses articles «bilans et perspectives», un autre article, Russia in révolution publie en 1922, son auteur se référait à la révolution française, se refusait à imiter les jacobins et leurs utopies. il se démarquant de Lénine son marxisme était incohérent avec la politique de économie , la sociologie, la culture ,l’agriculture et la philosophie .Trostsy disait

«personnellement, je sens aussi proche des uns et des autres (bolcheviks et bolcheviks), je travaille en liaison avec eux ,je suis également fier de toute action révolutionnaire du parti, qu’elle que soit la faction ayant assumé le rôle principale »

L’unité du part demeurait sa préoccupait majeur, il était plein d’entrain et d’optimisme. L’instrument qu’il choisir pour réaliser l’union des parti fut (la Pravda, la vérité).contrairement à Lénine, il ne dirigeait pas de réseau d’activités clandestines. Son rôle se limitait à formuler sa pensée dans un journal, sans se soucier des autorités. Son organe la Pravda recevait des lettres de soutiens émanant militants russes de la Russie, et des colonies d’émigrés russes. Pour mener sa campagne il appuya sur des militants qui voulait une vraie politique de gauche et épouser sa stratégie révolutionnaire, il dénonça l’entêtement de Lénine a vouloir se faire élire à la douma

En janvier 1912

Lénine et ses bolcheviks firent une insulte à trotskyste en recréant un journal la Pravda, lui qui la publiait depuis 1908 .il s’empressa de condamner cet assaut d arrivisme accusant le schématique de la fraction léniniste, de semer délibérément la confusion au sein du parti. Il dit son grand regret de ne pas pouvoir traîner Lénine devant les tribunaux, il alla se plaindre auprès de la deuxième internationale si les bolcheviks ne modifiaient pas le nom du journal.

Commenter cet article