Le terrorisme est au service des Rothschild et du cartel bancaire central judéo-maçonnique

Publié le par Bernard Gasnot

Le terrorisme est au service des Rothschild et du cartel bancaire central judéo-maçonnique
Le terrorisme est au service des Rothschild et du cartel bancaire central judéo-maçonnique

1

François Hollande et son maitre, David de Rothschild

Une vague antimusulmane est en train de s’emparer de l’occident. Si les attaques sous faux drapeau continuent, ce ressentiment ne fera que croître. Les femmes portant le hidjab sont déjà désignées comme terroristes. Persécuter des innocents pour les crimes de gens qui leur ressemblent relève de la maladie mentale. Le cartel judéo-maçonnique des banques centrales est responsable de ces actes terroristes. Leur objectif est de détourner notre attention loin d’eux-mêmes, puisqu’ils sont notre seul véritable ennemi.

Depuis le 11/09, ils n’ont de cesse de faire en sorte que les Musulmans et les Chrétiens s’entretuent. Il s’agit de leur mode opératoire, de leur stratégie. Ils provoquent les guerres aux seules fins de tuer des goyim. Et les goyim sont vraiment aussi stupides que les banquiers le pensent. Ils financent le terrorisme afin de mieux justifier la mise en place d’un état policier. Pourtant les gens qui devraient être mieux informés que la moyenne, se répandent en propos antimusulmans.

Soyons honnêtes. Tout le monde est complice à un certain degré. Tout le monde est manipulé par les médias de masse Illuminati ou se trouve être indirectement employé par eux. L’ensemble de l’establishment est volontairement complice de leurs crimes les plus haineux.C’est ainsi que notre inimitié devrait s’exercer à l’endroit de ceux qui sont responsables du terrorisme : les banquiers centraux Illuminati ainsi que les politiciens et les médias à leurs bottes, qui ont colonisés l’occident.

L’occident contrôlé par Rothschild est responsable de la destruction de millions de vies musulmanes en Afghanistan, Irak, Lybie, Palestine et en Syrie. Nous sommes tous complices en tant que simples citoyens.

LA MAIN CACHÉE

Les hommes qui ont tiré sur le restaurant cambodgien le 13 novembre étaient blancs et ressemblaient à des agents de renseignements français. Ils conduisaient une Mercedes neuve et l’un d’entre eux maniait la kalachnikov comme un professionnel. le tireur et le chauffeur « paraissaient être des soldats ou des mercenaires et ont perpétré leur méfait comme une opération militaire. Il est clair qu’ils étaient lourdement armés et que le tireur avaient sur lui plusieurs magazines. »

Les témoins de l’attaque décrivent les tireurs comme étant blancs, musclés et ressemblant à des mercenaires !

Ici, il est question de témoignages recueillis par un journal mainstream britannique, comment se peut-il que ça diffère autant de la version que l’on entend actuellement? Il y a des énormes divergences ici. Quelqu’un ment dans l’affaire, les différences sont énormes. On ne confond pas des boules de muscles avec des maigrelets.

Chose intéressante à noter est que contrairement à Charlie Hebdo, les tireurs ne voulaient absolument pas être filmés comme le dit le témoin dans l’article du journal The Mirror. Ils tiraient sur les gens voulant faire des photographies ou des vidéos.

On parle ici exclusivement des tireurs dans la rue (restau etc). Donc pas du Bataclan ni du stade de France. « Deux tireurs lourdement armés de l’EI sont arrivés dans une Mercedes-Benz noire (ce n’était pas censé être une Seat Leon normalement?) et ont calmement abattu des dizaines d’innocents dans un café de Paris avant de partir. Un témoin oculaire a raconté comment 20 personnes ont été exécutées dans une attaque calculée sur un restaurant très fréquenté dans le cœur de la capitale française, alors qu’ils mangeaient à des tables sur le trottoir.

Mahoud Admo a déclaré: « le tireur n’a montré aucune émotion quand il a commencé les rafales de balles. Il ne cessait de recharger sa mitraillette et de tirer, sans rien dire. »

M. Admo, 26 ans, raconte comment les tireurs ont tué des personnes dans une attaque depuis un véhicule. À 21h30, une nouvelle Mercedes Benz noire (sa version est en désaccord avec celle de la Seat) est arrivé avec les vitres à l’arrière teintées et les vitres du passager et du conducteur baissées. Je pouvais voir clairement le visage du passager comme il ne portait pas de casquette ou un masque. Aussitôt que la voiture s’est arrêté, il a tranquillement ouvert la porte et est sorti devant le restaurant. Le tireur rechargé calmement son arme à plusieurs reprises. Il a ensuite tiré sur les fenêtres dans la rue pour s’assurer que personne ne filmait quelque chose ou prenait des photos. Cela a duré plus de six minutes. « Il était blanc, rasé de près et avait les cheveux noirs soigneusement coupés. Il était habillé tout en noir avec une écharpe rouge.

Le tireur avait environ 35 ans et avait un corps extrêmement musclé, on pouvait le dire à partir de la taille de ses bras. Il ressemblait à un haltérophile. (Les terroristes étaient musclés comme des haltérophiles?) Il ne portait pas de gants et son visage était inexpressif alors qu’il se dirigea vers le bar. Le conducteur avait ouvert sa porte peu avant le début de la fusillade, et il s’est levé avec son bras et une mitrailleuse reposant sur le toit de la voiture. Il se tenait là avec son pied sur la porte pour guetter. Je le décrirais comme grand, avec des cheveux bruns et aussi assez musclé (les deux hommes étaient donc musclés, on apprend aussi que le conducteur était grand) Ils ressemblaient à des soldats ou des mercenaires et ont effectué cela comme une opération militaire. Il était clair qu’ils étaient tous les deux très lourdement armés et le tireur portait plusieurs chargeurs sur lui. »

Nous savons que les services de renseignement de l’occident travaillent directement pour les banquiers Illuminati.

Un lecteur m’a envoyé cette information qui montre une connexion directe entre les attentats de Paris et les banquiers Illuminati.


La dernière couverture de Charlie Hebdo. Tournez-le à 180° et vous verrez une Menorah. L’hebdomadaire est la propriété de Rothschild. Notez aussi le signe du diable fait avec la main qui tient le verre, les doigts levés, les six trous de balles et les six flots de champagne – 666. La religion de Lucifer/Satan… ! Pour ceux qui ont des yeux pour voir…
Le milliardaire Arnaud Lagardère (Groupe Lagardère, Hachette, Larousse, France Telecom, Vuitton, Lazard, Vivendi Universal) est le nouveau propriétaire du Bataclan depuis le 11/09/2015.

Le Bataclan, vendu le 11 septembre 2015 et bien plus encore

le 11/9 qui apparaît décidément, il n’y a plus de hasard depuis bien longtemps Chaque fois qu’un lieu subit un attentat ultra médiatisé, il est vendu quelque temps avant: On peut citer l’achat des Tours Jumelles par Larry Silverstein peut avant le 9/11: Au cours de l’attentat Charlie, le magasin Hyper Casher (supérette en forme de cube noire, référence occultiste au culte de saturne) avait été vendu la veille de l’attentat par Michel Edmond Mimoun Emsalem.

Bref, aucune coïncidence encore une fois, seulement un attentat prévu à l’avance Le Bataclan, vendu le 11 septembre par son détenteur parti en Israël

La famille Touitou possédait le Bataclan depuis 1976. Le 11 septembre 2015, la salle de spectacle -transformée vendredi en scène de carnage- fut cédée au groupe Lagardère par ses ex-propriétaires engagés en faveur d’Israël. L’information provient de sources qu’il sera difficile de qualifier: The Times of Israel et l’Agence télégraphique juive.

Les deux organes de presse rapportent des propos tenus par les frères Laloux (Pascal et Joël) et accordés à la seconde chaîne de télévision israélienne : ces deux hommes affirment avoir vendu le Bataclan le 11 septembre dernier (au groupe Lagardère qui a choisi de conserver ses gérants Jules Frutos et Olivier Poubelle) en raison de la récente émigration de l’un d’entre eux (Joël) en Israël. Soit deux mois avant la prise d’otages du 13 novembre qui causa la mort de plus de 89 spectateurs (sur la centaine de victimes fauchées au total par les attentats).

Rappel : Michel Emsalem, propriétaire de l’Hyper Cacher, avait vendu son magasin la veille de l’acte terroriste au cours duquel quatre personnes –enterrées par la suite en Israël

En 1976, cet ex-associé d’Enrico Macias avait acquis la prestigieuse salle de spectacle du Bataclan. Dès les années 80, ses deux fils se sont répartis la gestion du lieu et comme

il suffit de consulter le compte Facebook semi-public de Pascal Laloux, président du club ultra-sioniste de football UJA Maccabi, pour y découvrir son soutien politique envers Gil Taïeb (figure emblématique de la communauté juive, vice-président du Crif, ancien militant du Bétar aujourd’hui proche de la LDJ, fondateur de « l’association du bien-être des soldats israéliens » Pascal Laloux affiche également sur le réseau social son « goût »pour l’armée israélienne. Dans les tréfonds de ce sanglant 13 novembre ne serait pas complète sans le signalement de cette curieuse synchronicité. Dans la matinée se sont déroulés deux faits singuliers :

* sous la direction de son chef Pierre Carli (décoré en avril du titre de commandeur de la Légion d’honneur), le Samu de Paris était en exercice sur une thématique dénommée « Attentats multi sites ».

* au même moment, ce vendredi matin, les responsables de la sécurité au sein de la communauté juive auraient appris « l’imminence d’une large attaque terroriste » selon The Times of Israël. L’auteur de cette confidence : le bien informé Jonathan Simon-Sellem, extrémiste franco-israélien de la cause sioniste et grand ami de Meyer Habib.

Habib?

Souvenez-vous : il s’agit de cet influent député ultra-sioniste, ancien vice-président du Crif et ami intime (depuis 1991) de Benyamin Netanyahou, qui avait été étrangement présent dans le sillage de Manuel Valls lors de la visite du Premier ministre dans les locaux dévastés de Charlie Hebdo. L’émotion suscitée par l’effroyable carnage de vendredi ne doit pas empêcher de démêler le vrai du faux dans le torrent d’informations à venir sur les assaillants, leurs complices et les commanditaires. Rien n’exclut, à ce jour, l’hypothèse -déjà présentée comme une vérité incontestable par la classe politique et médiatique- d’une série d’attentats réalisés, en amont comme en aval, par la mouvance djihadiste affiliée à Daesh.

Mais au regard de l’histoire du terrorisme occidental, rien ne permet, non plus, d’évacuer d’emblée la thèse de l’instrumentalisation de délinquants psychotiques par des forces étatiques et souterraines. Un fait demeure certain : dans un régime dont le président vient de décréter l’état d’urgence, s’arrogeant ainsi le droit de « contrôler la presse et des publications de toute nature », ne comptez guère sur les médias traditionnels pour espérer connaître les ramifications d’opérations imputées exclusivement à une cellule islamiste activée un vendredi 13, au début du shabbat.

Un homme est lié au baron Edmond de Rothschild et un des principaux soutiens de l’armée israélienne (Tsahal), tandis qu’un autre Rothschild, Daniel, siège à la direction de Tsahal.

2 3

Le Mossad en est une branche, tandis qu’un des plus importants actionnaires du groupe Lagardère est l’émir du Qatar (le premier sponsor d’ISIS). Nous avons ainsi de probants indices entre un agent de Rothschild, les attaques terroristes de Paris et ISIS, n’étant rien d’autre qu’une attaque sous faux drapeau typique orchestrée par la CIA/Mossad, le tout financé par l’argent des régimes du Golfe Persique. Nous y voilà, tout comme Charlie Hebdo, l’Economist est de la pure propagande sioniste. Cela ressemble fortement à du terrorisme 100% Rothschild…

Les dates de l’attaque figuraient sur la couverture de l’année 2015 entre les deux flèches (Le magazine The Economist est la propriété des Rothschild)

4

La preuve qu’il y a eu programmation prédictive pour les attaques de Paris voir doc Une dernière remarque intéressante. Le massacre du Bataclan relevait clairement d’un rituel occulte, planifié et perpétré par une unité spéciale, il n’y a pas de boucs émissaires musulmans ce coup-ci… Que voyez-vous sur la seule photo du massacre diffusée dans les médias ? Pour ma part j’y vois une œil de Ra parfaitement tracé par le sang des victimes.

5

6

Le culte Illuminati de Ra est un cercle occulte d’esclaves sous contrôle mental par les programmateurs de Rothschild, une « milice privée » d’esclaves ayant subi des sévices mentaux et physiques.

Ils sont entrainés comme les membres du MI6 pour des opérations clandestines et au service aveugle de leurs maitres, tout comme les agents du MI6 le sont au service de la famille royale.

Il s’agissait donc d’un horrible sacrifice sanglant, lors d’un vendredi 13, pour libérer un grand pouvoir spirituel, à quelles fins ? Nous ne pouvons le savoir, mais cette folie provient assurément du démon.

CONCLUSION

L’identité de la main cachée derrière tout ceci ne fait pas le moindre doute. Cessons d’assimiler tous les Juifs avec les Rothschild, et tous les musulmans avec les mercenaires sous faux drapeau payés par ces mêmes Rothschild. Concentrons-nous à la place sur notre mortel ennemi plutôt que de nous laisser distraire par ses stratagèmes. Au mieux, que les Chrétiens, les Juifs et les Musulmans s’unissent et fassent front commun contre cette menace mortelle à la civilisation.

7

La première flèche à partir du haut désigne un tireur masqué brandissant un AK-47.

La deuxième flèche montre un portrait intitulé La Belle Ferronière.

La troisième flèche pointe en direction de deux marqueurs avec des nombres inscrits près d’un bac à sable.

Le message supposé :

La première flèche désigne clairement un terroriste, spécifiquement un Djihadiste, similaire à ceux qui ont supposément attaqué Paris.

Avant de jeter un œil à la deuxième flèche, considérez les numéros inscrits sur la troisième flèche.

Ces numéros réarrangés forment une date calendaire : 13/11/15.

Les attaques de Paris furent commises le vendredi 13 novembre 2015.

La deuxième flèche montre la peinture qui est située à Paris.

De plus, un café portant le nom du portrait est situé rue Charonne.

Un des lieux des attaques était situé sur la rue Charonne.

Une ferronnière est un bandeau serti d’un bijou en son centre, sur le front (le troisième œil de l’illuminé).

8

9

Les ferronnières étaient confectionnées par les forgerons (utilisant du fer). Caïn et Tubal-cain étaient des forgerons.

Il s’agit d’un traumatisme de masse ritualisé.

Le magazine « prédisait » le comment, le , et le quand des attaques sur Paris…

Les médias nous vendent le qui et le pourquoi comme subterfuge pour générer leur stratégie de la tension.

10

les attentats du 13 novembre sont bien un rituel satanique prévu et planifié de longue date par l’élite occulte comme le massacre à Charlie Hebdo le 7 janvier dernier. On ne dira jamais assez que la France fait partie des pays qui laissent agir et financent le terrorisme internationale etc mais ces attentats pour moi, ne sont pas l’oeuvre de simples djihadistes avec leur supposé cerveau « Abdelhamid Abaaoud » tout comme ce ne sont pas les frères Kouachi qui ont descendu les journalistes de Charlie Hebdo mais de vrai professionnels camouflés en tenue militaire.

On n’a presque aucune image pour le 13/11, il est fort possible que des djihadistes arabes ont participé aux attentats histoire d’être vus par des témoins mais curieusement d’autres témoins affirment qu’il y avait également des blancs types caucasiens déboulant dans leur mercedes noire, comme pour l’affaire Merah et Charlie Hebdo.

Suspect également que des kamikazes se soient « fait sautés » sans faire de victime comme celui près du stade de france. Oh loin l’idée de défendre ces djihadistes (parce que ce sont tout de même de vrai salopards mais manipulés, sous drogues et mind contrôlés) qu’on nous présente en boucle à la télévision mais c’est trop facile, tout cela ressemble également au 11 septembre non ? On a toujours la liste des « méchants » rapidement, à chaque fois ils sont « soi-disant » connu de nos services de renseignements et à chaque fois on retrouve de manière improbable un ou des passeports : un scénario type façon théâtre indiquant un rituel de masse et d’égrégore ?

Ces attaques ont pour but de manipuler l’opinion publique en faveur de lois que veut promouvoir le gouvernement (confisquer les armes à feu, toujours plus de contrôle et de privation des libertés sous couvert de menaces terroristes ou de déséquilibrés, état policer et loi martiale).

Commenter cet article