La face cache de Lénine (Volodia) 8

Publié le par Bernard Gasnot

les 4 articles qui suivre sont rédiger a l'hopital

Ces Archives tirées du parti communisme soviétique

Mai à juillet 1917

Lénine avait gagné le parti à sa cause, mais tenait à rallier tous les paysans, ouvriers et les bons russes, Lénine s'en pris aux banquiers, industriels, et propriétaires .Tout au long des mois qui suivirent, il évitait de froisser les catégories sociale. IL voulait avoir le champ libre pour le grand combat politique. Depuis la Suède, Lénine avait adopter un nouveau style vestimentaire, élément qui n’était pas sans importance .Rhabiller des pieds à la tête, souliers, costume, casquette et grosse chaussure. L’histoire retiendra son couvre-chef, généralement associé à l'ouvrier, elle lui donnait une allure canaille qui le distinguait des autres politiques

Ainsi, Lénine, put côtoyer le milieu ouvrier lors des réunions politiques. Pour ceux qui n’étaient pas d’accord avec lui, reconnaissaient être séduit par ses discours. Il n’avait pas son pareil pour exposer ses arguments, il avait l’art d embobiner le monde. Lui-même fut prêt à moduler sa politique en fonction des exigences du peuple pour avoir son consentement.

Au matin du 4 juillet, lenine fut surpris d’être réveillé par Maximilien Saveliev pour lui annoncer que des manifestations contre le gouvernement provisoire échappaient à tout contrôle, donnant lieu inévitablement à des effusions de sang. Les ministres envisageraient des répressions suivis à des arrestations. Quelle fut l’état de santé de Lénine devait abréger son séjour et rentrer à rétrograder ou une insurrection pouvait éclater. A Petrograd à l’arrivée de Lénine se forma un nouvel attroupement, on le réclama au balcon pour qu'il s’adresse à la foule il Renâcla mais les responsables bolcheviques venus de Kronstadt l obligèrent à l’en convaincre

La crise n etait pas fini pour autant le gouvernement avait donné son aval pour des enquêtes sur des sources de financements du parti bolchevique et le gouvernement allemand, le bureau du contre-espionnage avait reçu des documents officieux du journal jivoie slovo accusant Lénine d’en être le principal responsable et d’être un agent à la solde de l’Allemagne. Le lendemain les locaux du journal la Pravda furent saccagés, les bolcheviques durent fuir et se cachés. De nombreux éléments probants er circonstancié indiquent que Lénine recevait de l'argent de Berlin (rothschild et l’affaire du train plombé) . L’argent parvenait au comité central par Hanetsky qui le recevait de l’agent de rothschild Alexandre Helphand Parvus, Hanetsky transférant les sommes au comité de Stockholm voir des millions de Deutsche mark. Lénine savait tous de ces tractations financières, car lui seul contrôlant tout

Au tribunal Lénine répondit aux accusations à la manière d' avocat, traitant comme insulte l' idée qu'il n’ait pu agir sur ordre du gouvernement allemand , il n'a tout en bloc. Le lendemain des mandats d’arrêts afin qu'il soit incarcéré, un détachement de soldats se présenta au domicile de Lénine, mais celui-ci avait fui, même une tentative d’assassinat fut lancé contre lui. Lénine resta caché au diable les conséquences.

Commenter cet article