FRANCE, NOUS SOMMES CLAIREMENT EN SITUATION DE PRÉ-GUERRE CIVILE

Publié le par Bernard Gasnot

FRANCE, NOUS SOMMES CLAIREMENT EN SITUATION DE PRÉ-GUERRE CIVILE

Cela paraît réellement improbable pour certains, complètement démesuré pour d’autres, et pourtant, c’est bien là le constat que nombre de personnes font à l’heure actuelle comme c’est ici . La contestation monte à un niveau rarement vu, les lois aussi impopulaires soient-elles sont imposées de force, et toute contestation est maintenant réprimée. Ils nous parlent alors de l’avenir, de réformes nécessaires, il s’agit juste de plier aux exigences de Bruxelles notamment.

révolution-française-delacroix-640x321 Mais le chaos est déjà d’actualité, la contestation prend toujours de l’ampleur, le niveau de popularité de nos dirigeants est plus que déplorable (et mérité), et ils viennent encore nous parler de notre sécurité à tous avec l’état d’urgence suite à des attentats dont ils sont en partie responsables car bien évidemment, il nous est expliqué que suivant la DGSI, l’EI va clairement s’attaquer à la France, encore, pour « se venger des frappes de la coalition« . Deux choses à répondre à cela, il ne fait plus de doute qu’ils instrumentalisent cet état d’urgence pour réduire la contestation et les manifestations toujours plus violentes dans les rues, mais également que l’argument est très facile, car si ces psychopathes tarés de DAECH devaient se venger contre ceux qui ont réellement décimé leurs rangs grace aun certains emigres venus en europe en ces periodes , pourquoi ne s’attaquent-ils pas à la Russie qui a multiplié les exploits dans le domaine? Cette nation ne semble pas trop menacée ni inquiétée, ou si peu, demandez-vous pourquoi…

Ce sont donc soit disant des militants d’extrême-gauche qui sont rendus coupables de toutes les violences dans le pays à l’heure actuelle gladio ne serait pas derrière tout ça et l’extrême-droite qui est accusée de toutes les dérives passées, présentes et à venir, ce sont également les policiers qui matraquent et gazent à tout va, jamais nos politiques qui usent et abusent du système plus que ne pourrait le faire le plus grand des fraudeurs au RSA,

Ce n’est pas non plus les institutions bruxelloises qui sont visées, ni les grands centres financiers comme le FMI qui a poussé au suicide et à la misère la plus totale nombre de grecs, d’italiens, de portugais, d’irlandais, … Ce ne sont ni les Etats-Unis ni la Goldman Sachs qui sont cités alors que les deux imposent plus ou moins ouvertement certains choix politiques en France. On ne peut pas dire que ce sont les grands fraudeurs qui ont planqué leurs milliards dans des paradis fiscaux, ni même la dette du pays, non, encore une fois, ce sont les français qui sont considérés comme étant responsables et qui devraient accepter tout et n’importe quoi, dont la pire sodomie politique!

La situation devient explosive en France, mais nous ne savons pas nous réunir, nous ne savons pas nous retourner contre les véritables responsables on les connait et personnes ne veux bouger hélas, et cela ne serait malheureusement qu’un début, car c’est un colossal bras de fer qui est enclenché, et qui gagne en violence au fil du temps. Tout cela pour quoi? Au nom de d’une Europe qui n’a rien de démocratique, d’un « nouvel ordre mondial » qui donnera le pouvoir à un pays qui n’a rien d’amical comme l’expliquait François Mitterand dans ses dernières déclarations, au nom du pognon avant tout!

Le rêve serait que les policiers comme les manifestants cessent les hostilités pour se retourner contre ceux qui sont responsables de la situation en France, tous ceux qui prétendent aimer et travailler pour la France alors qu’ils ont parfois même un casier judiciaire plus chargé que celui de Meserine. Le rêve serait que l’armée s’occupe de la sécurité réelle du pays et pas celle illusoire pour tenter de minimiser les contestations. Mais ceci a peu de chance de se concrétiser, ce n’est qu’un espoir au final

Commenter cet article