Fluor un ami qui vous veut beaucoup de mal

Publié le par Bernard Gasnot

Comment: L'affaire du fluor est aussi invraisemblable que celle du radium en son temps : élément radioactif au rayonnement délétère, celui-ci était utilisé au siècle dernier pour tout et n'importe quoi ; cancer des os induit ou pas, on avait droit à "des émanateurs de radon, des pommades, des compresses, des ampoules, des potions buvables, de la laine et des compléments alimentaires pour animaux" au radium...


Avec nos industriels et nos scientifiques dépourvus d'âme, avec la participation de nos politiciens complaisants et l'inertie d'une population trop ignorante à la mémoire sans cervelle , la même histoire semble devoir se rejouer encore et encore et encore. Qui raconte la capacité de nuisance incroyable d'une minorité de personnes sans conscience, aux postes de pouvoir, prêtes à toutes les atrocités pour parvenir à leurs fins et asseoir leur domination.

Même si vous connaissez déjà un peu le sujet, on y apprend à coup sur de nouvelles informations. Il était temps que des journalistes se penchent sur la question alors que les preuves scientifiques de la toxicité du fluor s'accumulent. Voici un résumé des différents points abordés.

Avant d'en arriver à l'omniprésence actuelle du fluor dans notre environnement, le reportage commence par évoquer la responsabilité de l'industrie de l'aluminium et plus particulièrement de l'entreprise Alcoa dans les années 30 qui a fait un lobbying intensif pour lui attribuer un bienfait pour la santé afin de camoufler sa toxicité déjà connue à l'époque. Le laboratoire de sciences appliquées Mellon Institute, payé par l'industriel, et déjà responsable du blanchiment de l'amiante, lui attribuera un supposé bienfait pour les dents. On constate déjà que l'histoire de l'usage domestique du fluor commençait mal...

- Le fluor provoque entre autre la fluorose dentaire mais aussi osseuse et des problèmes neurologiques. Le reportage ne creuse pas le sujet mais des études montrent que enfants. Ce qui n'a pas empêché les autorités de santé de le recommander en complémentation pendant longtemps.

- La négligence coupable des autorités de santé est évoquée. L’Agence Régionale de Santé (ARS) a laissé par exemple une eau avec un taux "non conforme" de fluor (c'est à dire toxique pour les enfants) être distribuée dans une commune pendant plus de 10 ans et cela sans informer les habitants du danger.

- Un médecin évoque la "religion du fluor" dans laquelle les praticiens prescrivent trop et trop souvent du fluor sans évaluer l'apport quotidien des patients et sans en connaitre les effets sur leur santé. (Cela rappelle grandement le cas de la vaccination...)

- L'université de Derby en Angleterre a testé des marques de thé du commerce. Résultat: 6 marques sur 10 contenaient plus de 4mg/l de fluor. Certains thés noir de marque distributeur en contenaient entre 5 et 8mg/l.

- Les Perfluorocarbure (PFC) sont des substances très dangereuses qui se dissimulent dans les textiles du commerce, les poêles ou les boites de pizza. Elles contaminent les cours d'eau, l'air, la terre et bien sûr l'homme. Elle a été déclaré substance dangereuse prioritaire par l'Europe...mais en 2013 seulement. Ces substances pénètrent notamment dans les reins et le foie et y restent jusqu'à 9 ans.

- L'acide perfluorooctanoïque alias PFOA fait parti de la famille des PFC. On le retrouve dans le Téflon de la famille DuPont( familles des illuminati). Cette famille avait connaissance depuis des décennies de la toxicité du fluor puisqu'elle a aidé l'armée américaine à enrichir de l'uranium pour fabriquer la bombe atomique dans le cadre du projet Manhattan. Déjà dans les années 40, le fluor provoquait brûlures, maladies et accidents mortels dans les usines. On connait pourtant le succès mondial qu'a eu cette technologie dans les poêles à frire pendant les 70 dernières années. Une fois encore, l'appât du gain l'a emporté sur la santé des consommateurs.

- La ville de Parkersburg, située à 70Km de l'usine de DuPont aux États-Unis, a une eau contaminée au PFOA. On trouve une forte dose de ce composé chimique dans le sang des habitants et de nombreuses personnes en tombent malades. Cela crée entre autre des maladies cardiaques, le cancer du rein et des testicules, des problèmes thyroïdiens, la colite ulcéreuse et la pré-éclampsie.

- Le pire c'est que les bébés sont également contaminés dès leur naissance via l'allaitement. Plus l'enfant est allaité, plus on retrouve de PFOA dans le sang. Les enfants ayant un fort taux dans leur sang sembleraient disposer d'une moins bonne immunité avec une chute des taux d'anticorps.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article