Mort étrange et suspecte de l’infirmière de Kate Middleton

Publié le par Bernard Gasnot

Si il n'y a rien à penser de particulier sur ce couple royal, on peut toutefois se demander pourquoi le 29 avril 2011, le jour de la cérémonie de leur mariage, Kate a refusé de jurer obéissance à son époux et William de se faire passer l’anneau nuptial lors de l’échange des alliances en l'Abbaye de Westminster. Le plus étonnant restera qu'ils choisiront la même date de mariage que Charles et Diana, qui, elle-même était celle d'Hitler avec Eva Braun, le 29 avril 2011 ; une date qu'aucun enfant normalement ne retiendrait pour célébrer le sien. Il est impossible que personne dans leur entourage ne se soit renseigné sur cette date.

Le 29 avril est les 119 jours de l'année du calendrier grégorien, soit 11/9.

Si je n’ai pas suivi leur idylle, ni quoi que ce soit, j’ai cependant cherché à en savoir plus à l’annonce du décès de cette infirmière.

Je m’étais préalablement interrogée, suite à une intuition, quand à la nature réelle ici de l’hospitalisation de Kate puisque pour de simples nausées, que connaissent vers cette période à peu près toutes les futures mères, aucune hospitalisation n’est nécessaire ou prescrite ; et si cela était le cas, un séjour de 4 jours comme le sien paraît bien long. D'ailleurs depuis sa sortie Kate a été une nouvelle fois prise de nouvelles nausées aiguës ici sans pour autant être hospitalisée.

Pour justifier cette hospitalisation le mot très savant que personne ne connait sera utilisé - Hyperemesis gravi arum - soit de fortes nausées.

William ne voulait pas se marier et surtout ne pas se précipiter. De même que leur relation a été souvent tendue et même brisée par William qui se sentait pris au piège. A l'été 2007, le couple signe un pacte secret aux Seychelles dans lequel il lui aurait juré engagement et fidélité en échange de sa patience. Kate sera présentée à la presse internationale au côté de William pour la première fois lors d'une cérémonie officielle, le 11/4/2008, lorsqu’il reçoit ses ailes d'officier de l'armée de l'air. Le 11 ici semble être une date clé comme le 11/4.

11/4/2012 exécution du premier militaire à Toulouse

11/4/2004 : attentats simultanés dans plusieurs trains de Madrid

11/4/2002 : attentat suicide devant une synagogue de Djerba

11/42007 : attentat suicide dans un café Internet de Casablanca

11/4/2007 : attentat à la bombe à Alger

11/4/1955 : attentat du Kashmir Princess

11/4/2002 : Tunisie : Attentat de la Ghriba

11/4//2006 : Pakistan : Un attentat suicide à Karachi

11/4/2008 : Pakistan : Une série d'attentats à la bombe à Lahore

11/4/907 le cuirassé français Iéna explose dans des conditions étranges

11/4/1976 : Première mise en vente de l'Apple I.

11/04/11 : Séisme au Japon de magnitude 7

11/4/2003 Mise à sac du Musée national de Bagdad

11/4/1905 : Albert Einstein publie sa théorie de la relativité restreinte.

11/4/1961 : Ouverture du procès d'Adolf Eichmann à Jérusalem

11/4/ 1945 : Libération du camp de concentration de Buchenwald.

Dans cette société, la reproduction sexuée telle qu'on la conçoit a totalement disparu ; les êtres humains sont tous créés en laboratoire, les fœtus y évoluent dans des flacons, et sont conditionnés durant leur enfance. Les traitements que subissent les embryons au cours de leur développement déterminent leur future position dans la hiérarchie sociale (par exemple : les embryons des castes inférieures reçoivent une dose d'alcool qui entrave leur développement, les réduisant à la taille d'avortons). Cette technique permet de résoudre les problèmes liés aux marchés du travail en produisant un nombre précis de personnes pour chaque fonction de la société. Ces nombres sont déterminés par le service de prédestination.

Depuis le 19 siècle les eugénistes anglo-saxons s'acharnaient à vouloir créer une race pure. Aujourd'hui ils ont réussi à mettre en place des techniques pour modifier le génome des futures générations sous couvert d’aider les personnes ayant des maladies dites héréditaires et celles qui ne peuvent pas avoir d'enfants ou qui ont des difficultés à procréer comme les homosexuels et les couples dits stériles ;.

Kate Middleton est la fille de Michael Middleton et de Carol Goldsmith, ancien pilote et hôtesse de l'air qui ensuite auraient fait fortune dans la vente par correspondance via internet.

Donc Kate est juive par sa mère et peut-être par son père, mais chacun devait déjà le savoir. Ce qui signifie deux choses : Que la monarchie a fait pour la première fois une mésalliance, en tombant dans la roture, et qu'elle est aussi tombée entre les mains des juifs. Ce qui veut dire que le prochain roi ou que la prochaine reine sera juif.

Un crime de lèse-majesté quand nous savons que la reine d’Angleterre est la garante de l'Église anglicane et que les pièces rapportées entrant dans sa famille doivent être officiellement chrétiennes.

D’ailleurs quand nous avons vu la tête d’enterrement d’Elisabeth II à ce mariage, parions qu’elle rongeait son frein.

La mort de cette infirmière de 46 ans, Jacintha Saldanha, mère de famille et professionnelle sérieuses et respectée de tous, reste suspecte sur bien des points puisqu’elle se serait suicidée suite à un simple canular téléphonique d’une radio australienne en croyant que la personne qui était au bout du fil était la reine d‘Angleterre. De ce fait elle aurait passé l’appel dans le service où se trouvait Kate et dans lequel une autre infirmière aurait révélé des détails qui, en principe, devaient rester confidentiels sur l'état de santé de la future mère. Donc rien de bien grave.

Il est donc très surprenant qu’elle se suicide pour si peu. Surtout si elle n'est pas celle qui a trahie la confidentialité de l’état de santé de Kate ; qui de surcroît était bon. Cette erreur aurait été faite suite à l‘indisponibilité de la standardiste, Jacintha se serait alors muée en téléphoniste quelques instants pour répondre aux appels, et ce, juste dans ce laps de temps pendant lequel le gag aurait eu lieu (curieux).

Fiction ou pas : Alors pourquoi une hospitalisation aussi longue pour de simples nausées ? Il se peut que Kate ait souffert de tout autre chose et que les informations soient tenues secrètes pour éviter que la presse n’en tire des conclusions hâtives et qu'elle n'en fasse de longs profits substantiels. Mais il se peut aussi qu’elle ait subie une insémination artificielle et que des complications soient survenues, voire que sa grossesse, comme c’est souvent le cas lors d’insémination, ait été multiple et que, pourquoi pas, des fœtus aient été retirés. Il se peut aussi que cette hospitalisation ait été pour être inséminée.

Nous savons que l’ingénierie génétique, ou génie génétique, a ouvert la voie à de nombreuses manipulations pour reproduire ou modifier le génome des animaux en premier et celui des êtres humains ensuite. Idem pour l'introduction de puce RFID

Sans parler de ce qui se passe, depuis près d'un siècle dans les laboratoires secrets et ceux de l'Armée, nous savons aussi que le clonage est possible sur des mammifères depuis 1996, donc à ce jour certainement sur l'humain, et que des hybridations homme/singe ont été effectuées avec réussite en Angleterre.

Des Frankenstein eugénistes en France comme Etienne Eisenmann ou René Frydman s’amusent ainsi à jouer à Dieu ici en congelant, vitrifiant ou en cryogénisation des gamètes de femmes et d’hommes, en supprimant ou en ajoutant des gènes in vitro, en créant des enfants médicaments et des enfants totalement aseptisés d’hypothétiques maladies héréditaires.

Toutefois ces interventions sont réprouvées par des chercheurs et des comités de Bioéthique qui sont soucieux de ne pas exposer l’humain à une dégradation irréversible de son ADN puisqu‘il n‘existe aucun recul sur cette nouvelle race HGM, Humains Génétiquement Modifiés.

Toujours, sous couvert d’une démarche vertueuse, servant à guérir les maladies neuro-dégénératives, ou la dépression nerveuse, d‘autres spécialistes comme Jean Therme et Alim-Louis Benabid implantent dans la très sécurisée et très secrète clinique Clinatec à Bordeaux de la nanotechnologie dans le cerveau humain. Si ces nanos sont capables d’influencer de manière positive le comportement des patients, elles peuvent de fait le faire en sens inverse. Ce qui ne laisse maintenant plus aucun doute sur la réalité du Mind Control ici et de ces nouveaux tueurs ici qui y ont été de toutes évidences assujettis.

Les transgénèses, qui sont de plus en plus souvent pratiquées, peuvent ainsi amener des esprits diaboliques à créer l’individu qu’il souhaite en modifiant à leur guise son génome pour en faire un être démoniaque ou un humanoïde GATTACA (ordre des lettres de l‘ADN qui crée un individu différent selon sa lecture). Les quatre lettres A, C, G, T, se lisent en mot de trois lettres - GGA, CTA - pour former un codon.

Nous savons que, s’il est possible de retirer des gènes, nous savons aussi qu’il est possible d’en introduire de nouveaux. Donc qu'il est possible de changer la lecture du génotype et pourquoi pas d’y introduire une nouvelle protéine de synthèse. Ce qui donnerait ACGTF par exemple.

Si Rosemary’s Baby reste pour certains la dénonciation par Roman Polanski ici des sociétés satanistes existantes, un autre scénario n’est pas impossible. Il se déroulerait au XXI siècle au sein de la famille royale, toujours en Angleterre, et Kate aurait été inséminée artificiellement en étant (ou pas) la mère biologique ; mais surtout William ne serait pas le père biologique. Le (ou les) nouveau-né serait ainsi le fruit d‘une diabolique alchimie génétique pour donner naissance à une créature humaine particulière ou pourquoi pas à l’anti-Christ (et non ante puisque ante signifie avant) annoncé depuis des siècles. Quant à l’infirmière elle aurait été assassinée pour éviter qu’elle ne révèle ce qu’elle a vu, ou fait, lors de cette hospitalisation.

Moins d’un an après la sortie de Rosemary’s Baby, la femme de Roman Polanski, Sharon Tate âgée de 26 ans, alors enceinte de 8 mois, sera sauvagement assassinée de manière rituelle par des membres de la secte sataniste de Charles Manson, peut-être tous drogués ou déjà influencés lors du programme - Effet Papillon- ou MK Monarch, de Mind Kontrol dirigé par la CIA ici en 1970.

Pour conclure il n'est donc pas délirant, après avoir pris connaissance des avancées spectaculaires de l’ingénierie génétique, que ce scénario soit possible ou un autre. Quoi qu'il en soit le suicide de cette infirmière restera plus que suspect.

Commenter cet article