HISTOIRE DES ROYAUMES JUIFS ET COMMUNAUTES JUIVES HORS D’ISRAEL. LES JUIFS DE NARBONNE ET D ANGLETRRRE

Publié le par Bernard Gasnot

HISTOIRE DES ROYAUMES JUIFS ET COMMUNAUTES JUIVES HORS D’ISRAEL. LES JUIFS DE NARBONNE ET D ANGLETRRRE

SEPTIMANIE, AN DE GRACE 768,

En application d'un accord passé, Pépin le Bref fonde une seigneurie juive, dont Narbonne est la capitale. Son seigneur : Makhir Natronai ben Habibi le Resh Galuta ou Théodoric Ier de Septimanie descendant du roi David. Quelques années plus tôt, en Orient, en 632, à la mort de Mahomet toute une population de nouveaux croyants s'enflamma et prit le chemin des conquêtes. Craignant une collusion entre les juifs et les musulmans, l'empereur Héraclius contraignit tous les juifs à la conversion. Il convainquit le roi franc Dagobert d'appliquer la même politique, ce qui entraîna un reflux de nombreux juifs vers la Provence, alors tenue en partie par les Visigoths et toujours à l'abri du fanatisme.

Les Arabo-Berbères menés par Tariq Ibn Ziyad conquirent le l'Espagne en 711, dont la Septimanie, et progressent vers le nord dans le royaume franc. Narbonne, ville Visigoth, fut occupée par le général El Samah, suivie 2 ans plus tard par Carcassonne, Agde, Béziers et Nîmes. Ces villes furent reprises en 737 par Charles Martel. Mais à Narbonne l'occupation dura 40 ans. Et durant tout ce temps, musulmans, chrétiens et juifs en dhimmitude, cohabitèrent dans une société nouvelle faite de tolérance.

Battus à Poitiers par Charles Martel en 732, les Arabes se replient sur Narbonne, qui devient l'un de leurs bastions. Pour remédier à la situation, Pépin le Bref, fils de Charles Martel, a besoin de l'appui de l'importante communauté juive de la ville. Il parvient à un accord, mais à une condition : permettre la création d'une seigneurie juive. Comme promis, les Juifs et les Visigoths, aidèrent à la reddition de Narbonne, assiégée par les Francs, en 759. Pépin nomma premier Nasir Natronai-Makhir, de la race de David, qui avait été forcé de s'exiler vers l'ouest par un bouleversement politique à Baghdâd. Il devint le premier Nasir [patriarche] sous les rois Carolingiens, à leur invite.

Pépin reçut Makhir dans la noblesse franque et l'adouba avec le nom distinctif de Théodoric. Les lois carolingiennes accordèrent à Makhir-Théodoric une propriété terrienne en libre aloi, incluant d'anciens biens ecclésiastiques, situés en Septimanie et dans le Toulousain, et étendus à d'autres en Espagne. Par acte d'ordonnance, Makhir-Théodoric devint vassal des Carolingiens et, en retour, assuma la suzeraineté des Juifs comme une évidence supplémentaire de son ascendance davidique.

Makhir prit pour femme une princesse carolingienne, apparemment Alda, sœur de Pépin. Leur fils fut Guillem ou Guillaume, comte de Toulouse … A l'époque Makhir, appelé également Al-Makhiri ou Ha-Makhiri, vint à être connu comme Aymeri le fameux guerrier et géniteur d'une lignée de héros célébrés dans les chansons de geste.

Heaumes francs

Son fils, le comte Guilhem ou Guillaume de Toulouse, servit bien des fois Charlemagne dont il fut aussi proche que Roland. Fils de Pépin le Bref, Charlemagne, sacré roi des francs en 771 et empereur en 800, avalise le pouvoir de Guilhem. Il sera suivi par le calife de Bagdad et, à contrecœur, par le pape Stéphane. Tous les trois reconnaissent en lui, Guilhem, de la maison de Juda, un lointain héritier du roi David. Guilhem exerce une influence importante à la cour des Carolingiens. C'est son influence à la cour, aussi bien sous Charlemagne que sous Louis le Pieux qu’il laissa une trace intéressante et la possible conversion au judaïsme de plusieurs personnalités du pays. Le plus marquant fut la conversion à la génération suivante de Bodo, diacre de l'empereur Louis le Pieux. En 791, il crée l'Académie judaïque de saint Guilhem du désert Le membre le plus remarquable de la dynastie de Makhiri fut un fils de Guillaume, nommé Bernard de Septimanie. Son nom de cour "Naso" tire pour origine le titre hébreu de "Nasir" au milieu de son propre peuple, quoique cela lui fût octroyé avec intention malveillante par ses opposants comme une référence dérogatoire concernant son nez. Bernard, en tant que chambellan de Louis le Pieux et second après le roi, fut un homme d'état majeur dans le royaume à partir de 829.

Il épousera en juin 824 Dhuoda, peut être la fille de Charlemagne, au palais d'Aix-la-Chapelle, dont il aura deux fils : Guillaume (né en novembre 826) et Bernard (né en mars 841). Le premier sera un prestigieux militaire, le second tenant les rênes de l'Aquitaine, où il se pose en rival de Louis II. Trois siècles après, la lignée royale davidique est toujours vivante en Septimanie, même si le royaume comme tel, n'existe plus. En 1144, Théobald, un moine de Cambridge, déclare : Les rabbins et les principaux personnages de la communauté juive d'Espagne se réunissent à Narbonne, où réside le représentant de la lignée royale et où ils sont très estimés.

En 1166, un chroniqueur, benjamin de Tuleda, explique qu'il existe encore des domaines importants dirigés par les héritiers en titre de la lignée davidique : Narbonne est une très vieille ville de la Torah Là-bas, vivent des sages et des princes, à la tête desquels se trouve kalonymos, fils du grand prince Todros, d'heureuse mémoire, et descendant de la maison de David, comme en fait foi son arbre généalogique. Par le jeu des mariages, la famille royale anglaise se revendique descendante de David. La reine Victoria, était très fière de ses ancêtres juifs. La tradition veut que les Princes héritiers anglais soient circoncis en rappel de cette ascendance davidique. Lady Diana, interdit la circoncision de ses deux fils, William et Harry. Ce n'est qu'après sa mort qu'ils purent respecter la tradition familiale.

Duc de Toulouse Théodoric I de Septimanie a été reçu par Charlemagne et a reçu le titre de «roi des Juifs». Son ascendance est probablement l'un des plus grands lignages de l'antiquité. Théodoric, selon (ou les autres font pour lui) descente non seulement des rois mérovingiens, mais la filiation du roi David lui-même. Le roi et le pape a reconnu ce pedigree. Aussi appelé Makhir Natronai ben Habibi le Resh Galuta. Aussi appelé Rabbi Makir ha-David. Aussi appelé Dietrich. «La preuve est vague et confuse, à cette distance, mais un compte persistante de Théodoric Je possède ce qu'il était le Exilarch juive à Narbonne, et qu'il a réussi à établir un Etat juif dirigé régional autonome autour de Narbonne. Makhir a été identifié comme étant Makhir Natronai, Resh Galuta à Bagdad, évincé de son poste par un cousin dans 771 Si cela est vrai, ce serait une question d'un intérêt considérable; les Exilarques Bagdad avaient la réputation d'être les descendants en ligne directe de l'hébreu ancien roi David .Quels est assez clair, c'est que la Septimanie atteint une position indépendante à cette époque par un moyen ou un autre, avec le statut d'un duché ou même peut-être un royaume. " Il a été envoyé par Haroun Al-Rachid, calife de Bagdad à Charlemagne, roi de l'Occident, à sa demande, qui voulait établir en Europe une classe moyenne basée sur un noyau juif entre 786 et 793. 2550

Objet: famille Sarfati ascendance commune avec la famille royale britannique par Makhir un ancêtre de Rachi En l'attachement sont généalogies de la reine Victoria de Grande-Bretagne et l'actuel monarque de la Reine Elizabeth II en montrant leur lignée directe de Makir Todros (également connu sous le nom Théodoric) ou Makhir de Narbonne qui était juive et également un ancêtre de notre famille de Sarfatti par notre ancêtre Rachi de Troyes, France (1040-1105). Makhir aidé Charles Martel, connu sous le nom de Charles "The Hammer" (le grand-père de l'empereur Charlemagne) vaincre les envahisseurs sarrasins islamique de France lors de la bataille de Tours, dans l'année 732 En raison de son assistance militaire à Charles , Makhir a reçu des terres et le titre, comme il était courant à l'époque féodale et a régné sur la province de Septimanie. Columbia University professeur, Arthur Zuckerman a écrit à propos de cette histoire dans son livre, «Une principauté juive en France féodale". (Columbia University Press, 1970). Ancêtres de Makhir étaient les dirigeants Exhilarch de la communauté juive à Babylone, est descendu de la maison du roi David. Plus tard, ils ont quitté Babylone à s'installer dans l'Europe du Sud autour de l'an 600. Raison de l'ascendance davidique de Makhir, la plupart des familles royales d'Europe comme pour réclamer leur «droit divin» de se prononcer sur la base de leur connexion à Makhir. De même, selon la tradition juive, notre ancêtre de la famille de Sarfatti, Rachi est également reconnu comme un descendant du roi David. Reine Victoria était très fier de son ascendance juive et, en fait, c'est une tradition depuis des siècles dans la famille royale britannique que tous les héritiers mâles au trône ont été circoncis en raison de ce lien entre les Juifs. Le prince Charles a été circoncis par un personnel (juive) médecin de la reine Elizabeth, le Dr Bonhomme de neige. Les princes William et Harry ont subi la circoncision, avec l'assentiment la reine Elizabeth poursuivant la tradition.

Une branche de la descendance Davidique de la reine Elizabeth II.

1. Queen Elizabeth II de Grande-Bretagne 2.King George VI 3. Roi George V 4. King Edward VII 5.Prince Albertof Saxe-Cobourg and Gotha 6.Duke Ernest Anthony Charles Louis 7. Duc François Frédéric Anthony 8. Duc Ernest Frederick 9. Duc François Josiah 10.Duke John Ernest 11.Duke Ernest de Saxe-Cobourg 12.John duc de Saxe-Weimar 13.John Guillaume, duc de Saxe-Weimar 14.John Frederick King ofSaxony 15.John roi ofSaxony 16.Ernest roi of Saxony ( né 1441) 17.Frederick II Roi ofSaxony 18.FrederickI roi of Saxony 19.Frederick III margrave of Meissen 20.Frederick II margrave of Meissen (né 1310) 21.Frederick je margrave of Meissen 22.Albert je landgrave de Thuringe (né 1240) 23.Henry Margrave of Meissen 24.Dietrich (Théodoric) Margrave of Meissen 25.Otto margrave de Meissen (né 1125) 26.Conrad margrave de Meissen [né 1098] 27.Thimo margrave de Kistritz 28.Dietrich II margrave de Ostmark 29.Count Dedi de Hassenger [b .1000] 30.Count Dietrich I de Hassenger [b.980] 31. Dedi comte de Hassenger 32. Burkhard II duc of Swabia [b.940] épouse Hedwig (Ava) of Bavaria 33. Burkhard Je duc de Souabe [b.920] a épousé Reginlinde de Thurgovie fille du comte Eberhard de Thurgovie et de Gisela Nullenberg 34. Burkhard margrave de Rhétie [b.900] a épousé Luitgard de Saxe and Metz daughter de Gérard de Metz et Uda de Saxe [b.974] comte 35.Count Adalbert II de Thurgovie [b.880] 36.Count Adalbert I (Alberic / Albert) décompte effectué Thurgovie [b.855] 37. Comptez Hunroch (Henoch / Henry / Heinrich) of Fruili [b.835] - marié Engeltrude fille de Begue comte of Paris 38. Makir Bernard II comte of Auvergne (Bouchard le connétable) [né 815] 38.Count Makir Bernard of Auvergne [né 795] comte 39.Count Warin d'Autun de Macon [né 779] 40.Count Guillaume de Gellone II (Isaac Kalonymus) [marié Guibor de Narbonne] 41. Néhémie Ha Makiri (Dietrich / Théodoric / Aymer le Chétif) Rulerof Autun, Riparien and Saxony (Duke Namon) [né 730] 42. Makir Todros (Théodoric / Aimeri) Western Exilarchand roi juif de Septimanie davidique ascendance de Queen Victoria 1.QueenVictoriaof la Grande-Bretagne 2.Edward Auguste Duc of Kent 3.King George III 4.Frederick Lewis-du-Prince of Wales 5.King George II Auguste 6. Le roi George I Lewis 7.Ernest Auguste électeur of Hanover 8.George duc de Lunebourg-Brunwick 9.William duc de Brunswick-Lunebourg 10.Ernest Je duc de Brunswick-Lunebourg 11.Henry II duc de Brunswick-Lunebourg 12.Otto II duc de Brunswick-Lunebourg 13.Frederick duc de Brunswick-Lunebourg 14.Bernard Je duc de Brunswick-Lunebourg 15.Magnus II duc ofBrunswick 16.Magnus Je duc of Brunswick 17. Albert II duc de Brunswick-Göttingen 18.Albert Je duc de Brunswick [né 1236] 19.Otto duc ofBrunswick 20.William de Winchester duc de Brunswick-Lunebourg [épousé la princesse Helen ofDenmark] 21. Henry V duc de Brunswick-Lunebourg [épousé la princesse Mathilde of England] 22.Henry X duc ofBavaria 23.Henry IX duc ofBavaria (né 1074) 24.Welf IV duc ofBavaria (marié Judith de Flandre) 25. Azo II d'Este marquis d'Este (marié Cunigunde de Bavière) 26. Lady Othberta épousé Albert Azo Je marquis d'Este, fils de Mar Azarya of Barcelona 27.Othbert II Este comte of Genoa 28.Othbert Je vicomte d'Este 29.Adalbert II marquis d'Este 30.Boniface IV marquis d'Este 31.Adalbert Je marquis d'Este 32 .Boniface III comte of Lucca 33.Boniface II comte of Lucca 34.Boniface I (Abu Aharon) Countof Lucca 35. Beno Richbald Bernhard (Richard d'Amiens and Metz) [marié Ermengarde] 36. Bernard Naso (Nasi Mar Mechoullam je Bera Natan) [marié Dhoude fille de Gérard Swan et Adalis] 37. Guillaume de Gellone I (Mar Nathan Kalonymus) [marié Cunigunde de Francs fille de Carolman et Gerberge] 38. Makir Todros (Théodoric / Aimeri d 'Narbonne) [marié Alda de Francs fille de Charles Martel et Rutrud (Ruth) Schwanhilde

Commenter cet article