HOLLANDE EXCLUT UN RETRAIT DE LA LOI TRAVAIL

Publié le par Bernard Gasnot

C’est annoncé, cette loi ne sera pas supprimée, et pire, elle passera même s’il faut ressortir un 49.3 qui montre bien que de toute manière, lorsque les pourris souhaitent imposer une loi qui va à l’encontre des intérêts du pays, ils le font! N’est-ce pas ce qui s’est produit avec la Loi Macron qui était déjà en elle-même une véritable trahison? Ces lois ne profitent qu’au TAFTA et aux multinationales, ni plus, ni moins, comme beaucoup d’autres qui sont passées sans que nos journaux ne s’en offusquent réellement, ni que de grandes manifestations soient organisées. Une petite preuve de cela?

Le président français François Hollande a exclu jeudi un retrait du projet de loi contesté sur le travail, mais a estimé que des « corrections » y seraient apportées, à la veille d’une rencontre entre le gouvernement et des représentants des syndicats étudiants opposés au projet.

« L’idée n’est pas de retirer ce qui n’a pas encore été adopté », a déclaré le chef de l’Etat, au lendemain de manifestations dans tout le pays contre cette réforme envisagée par le gouvernement socialiste.

Lutte contre le chômage des jeunes

Le texte, dont la présentation officielle a été retardée au 24 mars afin de permettre une concertation avec les syndicats, vise, selon le gouvernement, à supprimer les freins à l’embauche pour lutter contre un chômage qui touche 10% des actifs et près d’un jeune sur quatre. Mais ses détracteurs, qui se trouvent majoritairement à gauche, notamment au sein du parti socialiste (PS), jugent le texte trop libéral et craignent qu’il n’accentue la précarité de l’emploi.

Hollande: « La loi peut être améliorée »

« La loi peut être améliorée, il y a forcément des éclaircissements à donner, des corrections à établir », a estimé jeudi le président Hollande. « Il faut répondre aux inquiétudes », a-t-il ajouté.

Au lendemain des manifestations contre le texte, le Premier ministre Manuel Valls a fait un geste envers les syndicats étudiants et les organisations lycéennes en annonçant qu’il les recevrait vendredi matin.

Commenter cet article