LA TOLÉRANCE …

Publié le par Bernard Gasnot

LA TOLERANCE …

Islamophobie, xénophobie, intégrisme, racisme, antisémitisme ; les bien-pensants de la rectitude politique, croient toujours de bon ton de détruire tout individu qui s’attaque aux religions monothéistes. Ils sont les censeurs religieux des Temps modernes.

Depuis l’Antiquité, les peuples les plus évolués se sont ouverts à la liberté religieuse. S’ouvrir, pratiquer la tolérance, est le propre des êtres évolués, j’en conviens. Le problème est que nous ne pouvons pas en dire autant des religieux, qui sont, le mot même de religion devrait le faire comprendre, des esprits fermés. Les Grecs et les Romains de l’Antiquité vers la fin de leur domination respective, étaient des sociétés ouvertes aux autres religions. Les Romains étaient si ouverts, qu’ils diffusaient la culture grecque en leur empire. Leur paganisme venait du syncrétisme. Les chrétiens refusaient toute fusion de leur doctrine avec celle des païens, parce qu’ils disaient posséder la Vérité. Les Romains, après avoir persécuté les chrétiens à cause de leur intolérance et de leur prosélytisme, ont vu ces mêmes chrétiens prendre le contrôle de Rome, en manipulant l’Empereur. Alors, ce fut la persécution des païens par les armées romaines sous les ordres des chrétiens, la fin définitive du paganisme à Rome. Il n’y a pas pire oppression que celle des religieux contre les religieux d’une autre confessionnalité, pas de pire oppression que celle des religieux contre les non-religieux. Pas pire oppression que celle des catholiques allemands contre la confessionnalité juive, pas pire répression que celle des judaïstes d’Israël contre les musulmans de la Palestine, pas pire répression que celle des intégristes musulmans contre les musulmans…

Les sociétés évoluées d’Occident s’ouvrent aux religions. Les religions profitent de cette ouverture. Le plus drôle est que d’aucuns croient faire avancer le progrès en faisant acte d’ouverture. Je crois sincèrement que nous ne devons pas nous ouvrir à ceux qui sont fermés, qui vivent en milieu fermé et ne s’intègrent pas, parce que sitôt qu’ils seront en position de force, ne serait-ce que dans une localité, ils imposeront leur doctrine à la minorité en place. Les nazis, surtout au cours des années 36-45, se sont ri de toute l’Europe, de la France en particulier. Ces fanatiques profitaient de l’ouverture d’esprit de leurs voisins, et on a vu les résultats. Les possesseurs de la Vérité ont écrasé l’Europe, comme les chrétiens ont écrasé les païens dans l’Antiquité.

Il faut voir en ce début de XXIe siècle, la montée en force des religions. La religion catholique, celle qui de toute l’histoire de l’humanité a tué le plus de gens, compte sur les intégristes de tout poil pour reprendre des forces. Elle se réjouit de voir la loi française de 1905 anémiée, pilonnée par les progressistes. La propagande capitaliste bourgeoise compte aussi sur cette ouverture pour ramener les valeurs conservatrices anti laïques, anti-communistes, anti bolivariennes… pour continuer de démolir tous les acquis sociaux mis en place en marge des religions. Faut-il rappeler le sort qui a été réservé aux prêtres de la rue en Amérique du Sud par le pape Jean-Paul II sous la recommandation du Grand Inquisiteur Ratzinger ?

La loi de 1905, non seulement doit être maintenue et appliquée avec rigueur, mais elle devrait être mise en force dans tous les pays.

Commenter cet article