L'enquête sur le compte suisse de Fabius enterrée

Publié le par Bernard Gasnot

Genève Aucune enquête n'a été ouverte pour établir l'existence ou non d'un compte à Genève de l’ancien ministre français. La justice tergiverse.

Près de deux ans après les premières rumeurs sur un supposé compte en Suisse de Laurent Fabius, l'enquête est au point mort. on se demande d'ailleurs si la justice n'a pas enterré l'affaire.

Tout était parti d'un témoin de l'affaire Jérôme Cahuzac. Ce dernier avait affirmé lors d'un procès-verbal que fabuis et sa famille détenaient un compte bancaire en Suisse, plus précisément à Genève via la banque Pictet, et non déclaré au fisc français. Quelques jours plus tard, le juge Van Ruymbeke -un magistrat parisien- réclamait un «supplétif afin de vérifier la «réalité, la portée et l'ampleur» des pratiques de la banque.

Pourtant, aucune enquête préliminaire n'a été ouverte depuis pour établir l'existence ou non de ce fameux compte. La raison? Le Parquet du procureur de la République, qui avait amorcé l'enquête sur Jerôme Cahuzac, et le Parquet national financier, crée par le gouvernement français, se renverraient la «patate chaude»,

L’ancien ministre français a engagé une démarche auprès de la Suisse afin de faire taire une rumeur sur la détention supposée d'un compte en banque, a confirmé son entourage .Laurent Fabius a dans un communiqué «démenti formellement» toute possession d'un compte en Suisse. Laurent Fabius a «demandé à (son) avocat de lancer des procédures et de se tourner vers la Suisse» pour «faire cesser la diffusion de ces informations fausses et calomnieuses», a déclaré son entourage. Il a cependant refusé d'en dire davantage sur la nature précise de ces procédures et leur destinataire, renvoyant à l'avocat du ministre, Me Jean-Michel Darrois. Sollicité, ce dernier n'a pas souhaité s'exprimer.

lors d'une rencontre lundi entre Laurent Fabius et des journalistes spécialisés en économie, le chef de la diplomatie avait évoqué le Credit Suisse. Dimanche soir, à la veille une publication sur une rumeur le visant, Laurent Fabius avait dans un communiqué «démenti formellement» toute possession d'un compte en Suisse. Cette rumeur «ne repose sur aucun élément matériel et est dénuée de tout fondement», avait-il précisé.

Les Fabius Père et fils voleurs non !!!!!!!!!!

Commenter cet article