Nazisme et grand capital

Publié le par Bernard Gasnot

Nazisme et grand capital
Nazisme et grand capital
Nazisme et grand capital
Nazisme et grand capital
Nazisme et grand capital

Hitler a été financé par la grande bourgeoisie pour monter son parti, recruter ses bandes fascistes et gagner des élections. Fritz Thyssen, Carl Friedrich von Siemens, Hjalmar Von Schacht, Albert Voegler, Adolph Kirdorf, Alfred Hugenberg et Kurt von Schroeder sont les soutiens les plus connus d’Hitler au sein de la grande bourgeoisie mais ils sont loin d’être les seuls

1 2

Hitler et Göring avec Ernst Hanfstaenglen qui finance le parti national-socialiste

la bourgeoisie allemande a soutenu Hitler 3

4

5 Hitler et le banquier Schacht 6

7

Hitler et Thyssen et (à sa droite) 8

9

Hitler et Krupp

Hitler et le patron d’IG Farben 10

11

Hitler et Bush (grand-père du dernier président

12

Bush) Hitler et Ford (qui reçoit d’Hitler la grande croix de l’Aigle allemand)

13

Avant Hitler dans "Mein Kampf", Ford dénonçait l’"internationale juive" dans un livre diffusé mondialement

14

Hitler et Louis Renault

15

Hitler et Ferdinand Porsche

16

Hitler a été nommé à la tête du gouvernement (chancelier) par le chef de l’Etat bourgeois, Hindenburg, élu de manière tout à fait constitutionnelle (avec les voix social- démocrates)

17

Hitler et le haut Etat-Major de l’armée de l’Etat bourgeois

18

Ce n’est pas une réunion de nazis mais celle des chefs d’Etat de toutes les puissances européennes qui viennent de cautionner les opérations impérialistes d’Hitler en Europe en signant la "paix de Munich" soi-disant pour éviter la guerre...

19

Les grands capitalistes du monde, en particulier des USA, sont nombreux à soutenir Hitler...

20

Hitler soutenu par Ford et General Motors

21

Toute la sympathie de la royauté britannique(21,22)

22

23

Le Royal British Legion vient soutenir Hitler

24

Le 12 novembre 1933, Hitler est invité à donner une conférence dans une usine de Siemens. Le patron de l’entreprise,

25

Carl Friedrich von Siemens, compte parmi les principaux soutiens au régime nazi.

26

Les chefs religieux, y compris la papauté, ont soutenu Hitler...

Quelques dates

En 1923, le patron sidérurgiste Stinnes disait à l’ambassadeur américain : « Il faut trouver un dictateur qui aurait le pouvoir de faire tout ce qui est nécessaire. Un tel homme doit parler la langue du peuple et être lui-même un civil ; nous avons un tel homme. »

1927 Rompant avec les prétentions "socialistes" des nazis, Feder, auteur du programme du parti nazi rend hommage à Krupp, Thyssen, etc., "grands créateurs de l’industrie allemande" et il modifie le programme du parti en conséquence.

27 octobre 1931. Le directeur de la firme Siemens, Carl Friedrich von Siemens, prononce un discours devant des membres importants de la finance américaine pour dissiper les craintes que suscite une éventuelle montée au gouvernement des nazis. Il insiste surtout sur la volonté des nazis d’éradiquer le socialisme en Allemagne. Il déclare : "L’objectif principal du NSDAP est la lutte contre le socialisme et son aboutissement logique, le communisme... C’est un rempart idéologique contre les tendances matérialistes".

26 janvier 1932. Fritz Thyssen, le magnat de la sidérurgie, organise une conférence d’Hitler devant plus de 100 grands patrons durant laquelle il assure que son mouvement voit dans la propriété privée le fondement de l’économie allemande et que son but principal est d’éradiquer le marxisme en Allemagne : "Je me charge de la politique, à vous l’économie" leur déclare-t-il.

19 novembre 1932. Des banquiers, de grands industriels et de grands propriétaires terriens demandent au président Hindenburg de nommer Hitler à la chancellerie.

4 janvier 1933. Rencontre entre le Premier ministre en exercice Franz von Papen et Hitler dans la villa du banquier von Schröder, qui a scellé les arrangements qui ont conduit au 30 janvier 1933.

20 février 1933. Hitler reçoit le gratin du grand capital allemand pour rassurer les patrons à propos de sa base, chauffée par des discours démagogiques contre le grand capital.

20 mars 1933. Création du premier camp de concentration destiné aux prisonniers politiques à Dachau.

15 mai 1934. Une loi est votée qui limite la liberté de changer d’employeur.

30 juin 1934. Nuit des longs couteaux. Hitler fait assassiner 1000 cadres de ses propres sections d’assaut, essentiellement de l’aile « anticapitaliste » qui avait cru à la démagogie de Hitler et pensait que les nazis prendraient aussi des mesures contre le grand capital.

Février 1935. Introduction du « livret de travail », qui impose une soumission totale des ouvriers à leur patron.

Commenter cet article