Les secrets de paris

Publié le par Bernard Gasnot

Les secrets de paris
Les secrets de paris
Les secrets de paris

isis prêche l'amour, et la guérison par la foi. Elle est la reine du ciel et de la magie.

Culte d'isis au coeur de paris une lumière pour isis

Les origines doivent être recherchées dans l’antiquité. les mystères de la grèce et de l’égypte possédaient dans leurs rites d’initiation les mêmes préceptes dont le plus important était gravé sur la principale porte du temple de Delphes. le nom de la capitale de la france viendrait de cette grande figure du panthéon égyptien. paris découlerait de bar-isis (la barque d'isis), parce que la première représentation de la dame en noir serait arrivée sur un navire remontant la seine jusqu'à l'île de la cité.

Cela expliquerait, de plus, pourquoi le blason de la ville porte un bateau dans ses armes. évidement cela n'est pas l'explication officielle. paris a incontestablement deux histoires. celle que l'on apprend dans les manuels ou les guides touristiques et l'autre, aussi vieille que la ville et toute de ténèbres, celle des événements insolites, des sortilèges et des messes en secret. Cette " dame en noir " n'est absolument pas une africaine, le culte de la reine mère n'est pas exclusif de l'afrique, elle est voilée d'un tissus de couleur noir comme une veuve qui a perdu son enfant.

Les anciennes chartes de sainte-Geneviève et de Saint-Germain-des-Prés en font mention. elles disent que Clovis et Childebert, leurs fondateurs, leur ont assigné les dépouilles d'isis et de son temple! il est souvent signifié, dans les chroniques les plus anciennes de la capitale, qu' isis, maîtresse de la doctrine ésotérique et de tous les arts de la magie, a été vénérée à paris soit d'abord dans l'île de la cité même, à l'emplacement de Notre-Dame, soit sur les lieux où fut édifiée par la suite l'abbaye de Saint-Germain-des-Prés.

Devise sur la statue de la déesse isis voilée (national historic west branch, iowa)

Le moine Abbon, de ce cloître, considère isis comme la première protectrice des parisiens dans un poème écrit au Lex siècle sur le siège de la ville par les normands. D’ailleurs, le maître d'oeuvre de la cathédrale n'omettra point par la suite de la représenter en bonne place, au portail Sainte-Anne, sous les traits d'une femme portant le thyrse. la vierge, autre grande mère mythique, n'aurait donc fait que remplacer la magicienne de la vallée du Nil.

1L’egyptien de la fontaine de la rue de sèvres

2 Le culte d'isis en europe (Herculanum, peinture murale, 1er siècle après j-c (musée national de Naples)

3 un des sphinx de la fontaine du châtelet à paris


Ce n'est pas aussi simple ! en effet, la première culture du paléolithique supérieur est l’aurignacien, qui s’étend de 35.000 à 20.000 av. j.-c. les oeuvres marquantes de cette période (avec toutes ses sous-périodes) sont les célèbres fresques de lascaux d’une part, et les « venus » stéatopyges de la gravelle d’autre part. la vénus de voronej est datée stylistiquement du paléolithique supérieur autour de 29.000 av jc. L’egypte ne serait donc qu'un passage et la continuation des anciens cultes.

Les cartes du haut moyen-âge mentionnent le parisis à savoir en gros une large zone concentrique comprenant l’antique lutèce, et cesar mentionne le peuple dit des Parisii. de ce nom donné parcesar, on nomma ensuite la ville qui se nomma du temps de l’hégémonie celte, d’un nom noté lutèce en latin mais dont nous avons tout lieu de penser qu’il associait le nom de lug et celui de la séquana, nom celte de la seine.

Cesar parle d’un culte rendu à isis, déesse égyptienne, à l’embouchure de la loire, c'est à dire non loin de la seine. il est possible que des grecs ayant navigué et exploré de nombreuses région, aient adopté le culte d’isis, plutôt que des celtes aient adopté un tel culte. des éléments étrangers avaient introduits en gaule, du côté de l’embouchure de la loire le culte des mystères d’isis, ensuite retrouvé dans la région de lutèce.

Le nom des Parisii ne sonne pas du tout celte, il est probable que le peuple installé dans cette région soit le même que celui installé au plateau de langres : les Lingons. césar devint-il adepte du culte d’isis ? à partir de 48, lorsqu’il annexa l’egypte à l’empire romain et devint amant de Cléopâtre.

4 saturne et soleil de la pyramide du louvre

5 alignements occultes du louvre aux arches en passant par l'obelisque

6 l'arche royale et son nuage dans le quartier de la défense

Cesar avait justement une compagne gauloise au pays des Lingons, compagne dont il eut un fils qu’il reconnut, ce qui lui donnera un arrière-petit-fils qui n’est autre que Sabinus (passé dans la légende avec son épouse epona, du fait de leur amour) , qui fomentera une révolte contre rome sous l’empereur Vespasien. ce serait donc bien cesar qui aurait fondé le culte d’isis en gaule, et l’aurait implanté à lutèce, donnant à la zone comprenant lutèce, un nom évoquant isis. le nom de paris vient donc du culte d’isis.


7 tête du faucon / phénix des buttes Chaumont

8 croix egyptienne ankh en plein coeur de paris

9 tombeau de napoléon en forme de sarcophage

Ainsi, le nom même de la ville de paris semble provenir de ce lien avec isis. selon le professeur pierre hubac qui reprend une certitude napoléonienne, " le nom même de Parisii pourrait bien signifier "temple d'isis ", car il existait au bord du Nil une citée de ce nom et le hiéroglyphe per figure sur l’enceinte d’un temple de l’Oise ". en fait, comme le souligne le professeur cheikh anta diop, les premiers habitants du lieu actuel où se trouvent paris, la capitale de la france, portaient le nom deparisii, sans raisons apparentes :

" Le culte d’isis, comme on le voit, était très répandu en france, en particulier dans le bassin parisien ; il y avait partout des temples d'isis, selon la terminologie occidentale, mais il serait plus exact de dire « maison d'isis », car des dits temples étaient appelé en égyptien " per ", lequel mot signifie exactement en égyptien ancien, comme en valaf actuel, l’enclos qui entoure la maison. Paris résulterait de la juxtaposition de per-isis, mot qui désigne effectivement des villes d’egypte, comme le remarque hubac " (d’après l’historien g. Maspero).

10 statue de la liberté à paris ishtar / vénus

11 représentations de hathor (cours carrée du musée du louvre)

12 Projet de la tour triangle des poissons (quartier de la défense à paris)

Il existe en france, une très longue tradition orale, écrite et religieuse, associant l’origine du nom " paris " au nom de la déesse isis. Cette tradition affirme que le 1er site religieux sur paris, fut un temple d’isis, sur la rive gauche de la seine (saint-germain des près). Le 2ème temple serait celui du dieu thot (hermes / mercure) sur l’actuel rue saint jacques. Isis et thot étaient considérés comme les "messagers des dieux" et des "gardiens des carrefours".

On rencontrait fréquemment leur image a la croisé des chemins, et dans les forêts. Le 1er temple d’isisserait devenu l’actuelle église de saint-germain-des près. le temple de thot serait devenu l’eglise de notre dame des champs il existerait aussi un temple dédié à osiris (jupiter).

Une grande statue d’isis sur sa barque fut longtemps conservée dans l’église Saint-Germain-des-Prés, jusqu’à ce qu’un prêtre la détruise à coup de pioche au 18ème siècle. la nef ornant les armoiries de la ville de paris ne serait autre que la barque d’isis, tandis que la devise de la ville " fluctua nec mergitur " rappellerait la navigation héroïque des suivants d’ horus, mais aussi celles des initiés circulant dans le secret des temples. les touristes curieux seront donc étonnés de trouver dans une cour de la rue du cherche-midi, un sphinx verdâtre à tête de femme, vestiges du culte d’isis pratiqué à paris.

Après la révolution et la prise du pouvoir, napoléon qui fut initié au culte d’isis après sa campagne égyptienne, modernisa le blason de paris en 1811, de façon très égyptienne : trois abeilles à la place des fleurs de lys, une abeille stylisée (chez les égyptiens l'abeille protège le pharaon). la déesse isis est assise à la proue de la nef avec une étoile dans le ciel. Certainement trop explicite pour le bon peuple, le blason changera en 1817 après décision royale et reprendra sa conception classique avec la fleur de lys.

Il existe toujours un groupement ésotérique de la capitale qui affirme être en possession du savoir druidique depuis les premières décennies de notre ère. a dates fixes, ses membres, par ailleurs gens en place et hauts responsables, se réunissent dans la crypte de Notre-Dame, où l'on a jadis adoré les dieux celtes. D’autres groupes initiatiques à paris se réclament de la magicienne, qui fut peut-être la déesse tutélaire de la ville.

13

Neith est une déesse de basse-égypte dont l’abeille (ibat) est le symbole de royauté; on la lui assimila donc, et un de ses sanctuaires s’appelle " la demeure de l’abeille ", elle est désormais dans le groupe des isis. Ce navire sur le blason de la capitale évoque aussi l'ancienne fête de la " isidis de navigium ". le 5 mars de chaque année marquait l'ouverture de la saison de navigation avec le lancement des navires, la fête se produisant lorsque sirius était visible dans le ciel du sud de l'egypte. a rome, la fête est également connu comme ploiaphesia, un fête religieuse en l'honneur de la déesse isis qui se tenait aussi le 5 mars.

14 le sceau de nicolas. poussin avec la vierge et le navire

15 le signe isis la vierge à l'enfant transformé en centaure

16 la déesse Athéna (allât) porte l'enfant roi à l'anneau

Cette fête d'origine égyptienne a survécu à la persécution des chrétiens et marque ainsi la bénédiction des bateaux par la vierge marie chez les catholiques. le carnaval avec ses chars de fleurs, ressemble à la fête, et certains spécialistes affirment que cette fête partage la même origine. toutes les religions traversent l'egypte, berceau de la civilisation, la fête de la mer a donc voyagé jusqu'en europe. l'étoile canopus est aussi importante en egypte puisqu'on lançait les navires depuis la ville de canope. L’étoile canopus était dans la constellation argo navis, un énorme navire placé dans le ciel et maintenant coupé en trois constellations.

Voilà pourquoi on peut voir parfois une vierge portant un navire comme l´un des sceaux du peintre nicolas poussin, le symbole de son secret avec la devise " Tenet confidentiam " (je détiens un secret). ce navire est aussi une nef, un grand navire de la fin du moyen âge. la nef fut avec la caravelle, le navire des grands explorateurs voyageant aux Amériques. Elle peut aussi représenter une eglise qui ressemble à la coque renversée d'un navire.

Paris est proche de la normandie. cette region du nord, pays des " northmens " ne change pratiquement pas de forme géographique, elle représente un navire avec sa capitale rotomagus (la roue de magus). Symboliquement, une déesse porte l'arche pour l'âge du verseau, cette arche est symbolisée par la normandie, elle représente la france mais aussi l'europe, la tête de proue du contantin pointe vers l'atlantique et les Amériques.

le président f. mitterrand était fasciné par l’arche et par noe, c’est ce que confirme georges-marc benamou : « aller sur le mont ararat, vers l’arche de noé et ses débris magiques qu’il trouvera peut-être au sommet de la montagne - dans le couloir il s’arrête souvent devant la gigantesque carte du mont ararat vu de satellite. » mais le quartier de la défense comprend aussi des tours consacrées aux philosophes des lumières, ainsi qu’à l’un des agents les plus importants des révolutions atlantiques française et américaine, la fayette.

17 La redécouverte de l'egypte

Le 21 septembre 1799, poursuivant sa descente vers le sud, l'armée de napoléon Bonaparte est devant le temple de denderah. en le visitant, ils découvrent un magnifique planisphère représentant les constellations. Cette expédition est racontée dans le livre écrit par Sébastien louis Saulnier et claude le lorrain, "notice sur le voyage de m. le lorrain en égypte", éditions sétier, paru en 1822. le disque egyptien finit par être exposé au musée du louvre depuis le 20 ème siècle après l'avoir été à la bibliothèque royale au 19 ème siècle. le temple qui contenait le disque était ensablé durant des siècles, ce qui explique sa conservation

18

Le plafond sera découpé et ramené à Paris en 1821 où il est conservé. C'est aussi l'année du décès de Napoléon Bonaparte, mais l'empereur et les scientifiques avait déjà des croquis du zodiaque. L’arrivée du zodiaque à paris fût un événement car il remet tout en question. il est le précurseur de la laïcité française et de la loi de séparation des églises et de l’état en 1905. c’est grâce à cette planisphère circulaire, que la france et d’autres pays ont pu devenir laïc.

L’élite de la nation - composée principalement de francs-maçons lumineux - commence alors à changer, plusieurs loges s’inspirent de l'égypte ancienne. il semble que napoléon bonaparte ai été un rosicrucien puis, en 1915 Harvey spencer lewis (1883-1939) fonde en amérique l'ordre de l’ancien et mystique ordre de la rose-croix (a.m.o.r.c), dont il fût aussi le premier imperator. l'a.m.o.r.c. est totalement indépendant de la franc-maçonnerie et perpétue son héritage selon une méthode qui lui est propre. l'ordre connaît un développement rapide, il est divisé en plusieurs groupes.

Selon h. spencer lewis, la rose-croix trouverait son origine traditionnelle en égypte ancienne, il considérait qu’un seul et unique ordre de la rose-croix avait existé à travers les âges, avec diverses dénominations et que l’amorc en serait l’héritier. en 1930, h. spencer lewis fait bâtir un musée égyptien à san josé, ou l'on peut y voir des fresques égyptiennes et une réplique du zodiaque denderah. On peut aussi y trouver le " collier " rose-croix de napoléon 1er avec une ruche et deux abeilles en broderie.

L’empereur et les loges

Le 9 novembre 1799 c'est le coup d’état « du 18 brumaire an viii » par le général napoléon bonaparte, c'est le début du consulat ce qui achève la révolution, elle est donc inachevée et volée au peuple. Napoléon était certainement manipulé, c'est un homme de paille des puissances de l'ombre. il est le premier soutien de l’idée sioniste, quand en 1799, il occupe l’egypte et une partie de la palestine, il a l’idée d’inciter les juifs de france à venir la coloniser afin de contrôler la région. pour cela, il prévoit de détruire la mosquée d’al-aqsa et de reconstruire le temple de salomon. il fut vite chassé du moyen-Orient et n’eut pas le temps de mettre son projet à exécution. Puis d’autres grandes puissances dont les allemands reprendront à leur compte l’idée d’une colonisation juive pour contrôler la palestine.

Le " collier " rose-croix de napoléon 1er ne signifie absolument pas qu'il fût membre de la rose-croix, le chef d'état est aussi gardien du culte il est donc attentif à la cause rose-croix comme d'autres avant lui. en tout état de cause, c'est bien dans le cadre d'une réception maçonnique que ce " collier " fut offert la famille de bonaparte était au grand-orient de france, sous l'empire, la maçonnerie française va connaître son premier âge d'or en dix ans, la loge est un outil au service des ambitions européennes de napoléon, mais qu'il ait été initié ou pas, il se méfie toutefois de la franc-maçonnerie qu'il fait surveiller. Rétablir l'histoire est bien compliqué, même pour nos historiens contemporains

19

Apparemment napoléon dont la famille était pour la plupart francs-maçons, a un certain moment opté pour une autre voie la plupart des membres de la mission d’Egypte qui accompagnèrent bonaparte étaient maçons de très anciens rites initiatiques (Philaletes, frères africains, rite hermétique, philadelphes, rite primitif, grand orient, etc.). C’est la découverte, au Caire d'une survivance gnostico-hermétique, qui va conduire ces frères à renoncer à la filiation reçue jadis par la grande loge de londres. Suite aux découvertes en egypte, dont l'incroyable planisphère de denderah, il est tout à fait plausible que napoléon ait cherché à déconnecter les loges maçonniques et rosicruciennes d'une tutelle anglaise.

Les compagnonnages, interdits sous la révolution deviennent tolérés, mais étroitement surveillés. En 1805 que le grand orient crée un grand directoire des rites, où certains frères reçoivent le 33ème degré, en violation des accords

Avec le sublime conseil. ce dernier réagit en dénonçant le texte, en rétablissant la grande loge générale écossaise et en reprenant son autorité sur la totalité du reaa. Mais, une nouvelle fois, le pouvoir impérial intervient au bénéfice du grand orient et impose la signature d'un concordat de partage qui lui donne autorité sur les dix-huit premiers degrés, le suprême conseil de france s'occupant du dix-neuvième au trente-troisième.

Contrairement au souhait de napoléon, il y a donc deux puissances maçonniques rivales en france, et pour s'assurer le contrôle du suprême conseil, il y fait nommer l'année suivante l'archichancelier Jean-Jacques régis de Cambacérès souverain grand commandeur à la place de grasse-Tilly, ainsi que plusieurs dignitaires du grand orient. Dans la décennie qui suit, le suprême conseil se consacre à l'élaboration du " guide des maçons écossais ", qui prend ses sources dans les mères loges écossaises et la maçonnerie anglaise et américaine des anciens, mais aussi dans le régulateur du maçon du rite français moderne.

La chute de napoléon entraîne, dans une grande mesure, celle de la franc-maçonnerie. Louis XVII étant revenu au pouvoir, la "terreur blanche" à laquelle participent les chevaliers de la foi, dont est membre le général franc-maçon Amédée willot de gramprez, décime l'armée et les loges. le duc elie decazes, préfet de police, membre du suprême conseil de france, arrive à peine à limiter les attaques contre les maçons. ces derniers vont faire preuve dans les années qui suivent, comme la plupart des hommes publics, d'opportunisme politique. il faudra attendre le second empire et, plus encore, la troisième république, pour que la franc-maçonnerie connaisse en france un second " âge d'or

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article