le Qatar s’attaque aux syndicats en allemagne.. bientôt en France ?

Publié le par Bernard Gasnot

Tout le monde connaît désormais les liens des pétromonarchies absolues du Golfe – porte-avions de l’impérialisme euro-atlantique – avec les mouvements islamistes. Mais ces dictatures féodales d’un autre âge sont également au cœur du capitalisme remondialisé exerçant une forte influence à travers leurs énormes fonds d’investissement qui ont pénétré de larges pans de l’économie en Europe et plus particulièrement en France, ces dernières années.

Et les classes capitalistes de ces pays veulent du rendement, le maximum de profits. Elles voient d’un très mauvais œil les possibilités de résistance des travailleurs, en particulier grâce à leurs syndicats de combat.

le Qatar, troisième actionnaire de Volkswagen, vient d’exiger que le constructeur automobile réduise de toute urgence l’influence de ses puissants syndicats, syndicats qui ont obtenu encore récemment de substantielles augmentations de salaires, ainsi que des réductions du temps de travail. La Qatar Investment Authority exige également un amoindrissement du rôle du comité d’entreprise.

Alors que les gouvernements Sarkozy et Hollande, l’UE et le MEDEF ont encouragé la présence du Qatar et d’autres fonds souverains prédateurs en france, les travailleurs peuvent se faire du souci face à ces nouvelles attaques de la classe capitaliste. Car pour se remplir les poches, les classes capitalistes du golfe ont réduit en état de quasi esclavage une large partie de leur main d’œuvre, souvent immigrée.

Commenter cet article