La coalition Paris-Moscou contre Daech a été enterrée car Obama a rappelé à l'ordre son vassal de toutou français

Publié le par Bernard Gasnot

Le président François Hollande était prêt à former une coalition avec la Russie pour lutter contre Daech, mais Washington a empêché de la faire.

Dans une interview aux médias russes, le président de la commission des affaires étrangères de la Douma russe, Alexeï Pouchkov a expliqué le refus du président français de former une coalition avec la Russie par l'influence de Barack
Obama.

"Les députés de l'Assemblé nationale m'ont fait comprendre que Barack Obama a littéralement retenu François Hollande par la veste pour l'empêcher de créer une coalition avec la Russie. Il serait entré dans une coalition avec nous, mais on l'en a empêché", a déclaré M. Pouchkov.

D'après lui, le dirigeant français, lors de sa visite à Moscou, s'est littéralement "excusé pour l'envergure de coopération avec la Russie limitée et imposée ".

"Lors de sa conférence de presse à Moscou, François Hollande s'est presque excusé en disant que nous aurions une coordination. Je crois que dans sa tête il y avait d'autres paroles, car à Paris, je n'ai vu personne qui dirait nous n'avons pas besoin d'une coalition avec vous. Et ça s'est produit après un attentat qui a coûté la vie à 130 personnes et aurait dû faire comprendre qu'il faut agir conjointement avec la Russie", a dit le député.

Fin novembre, au lendemain des attentats de Paris, le président français François Hollande a rencontré son homologue Vladimir Poutine pour tenter de bâtir une coalition élargie anti-Daech.

"Nous devons faire cette coalition large ensemble pour frapper le terrorisme (...), pour que l'ensemble des pays agissent contre le terrorisme et contre Daech", avait déclaré le chef de la Rép
ublique française.

Quel trou du cul

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article