Les Français sont des indécrottables des idiots et des masochiste « Rothschild »

Publié le par Bernard Gasnot

Quand vous arrivez à la tête d’un pays, des présidents virtuels prennent les décisions à votre place” (Bill Clinton)

Donnez-moi le droit d'émettre et de contrôler l'argent d'une Nation, et alors peu m'importe qui fait ses lois. » Amschel Rothschild

Rothschild a gagné et la France a été dépossédée de sa souveraineté

Les Français sont des imbéciles sauf si l’élection a été truquée. Inutile d’hurler en disant que c’est impossible, car, si l’on accepte le fait que des élections ont été frauduleuses en Afrique, ou dans des pays sous-développés, il est évident que se sont des pays à la pointe de la technologie qui les ont aidés à falsifier leurs résultats sous couverture d‘observateurs internationaux. Donc, ces mêmes pays peuvent faire encore mieux chez eux avec des moyens qui sont à la hauteur de leurs connaissances scientifiques. De plus, il serait totalement incohérent d’admettre que la Russie puisse truquer ses résultats et qu’un pays comme la France en soit incapable. Ceci consisterait en une parfaite mauvaise foi.

J’avais déjà parlé du scandale qui s’était produit aux USA suite aux élections frauduleuses du fiston Bush. Nos machines à voter seraient les mêmes. Il n’est pas utile d’être un super cyber-technicien pour introduire un logiciel indétectable capable de sélectionner des pourcentages en fonction du nombre de votants ; un réglage qui n‘a rien de sorcier, voire de le centraliser.

Il faut avouer que ce résultat, qui place François Hollande en tête du premier tour, est à tomber à la renverse si les résultats sont exacts.

Dans ce cas les Français sont-ils de manière indécrottable des idiots et des masochistes eux qui n’ont de cesse de se plaindre, qui se lamentent chaque jour et qui défilent dans la rue par centaines de milliers chaque fois que les gouvernements successifs de droite comme de gauche mettent en place des mesures qui les pénalisent ? Comment l’expliquer autrement puisqu’ils choisissent aujourd’hui, pour rompre avec ce système, un mulet cul-de-jatte pour le substituer à un cheval de course aveugle ? C’est dingue !

Mais le plus tristement drôle est que ces deux bêtes de concours appartiennent à la même écurie américano-sioniste et qu’ils sont dopés aux mêmes drogues pour servir les intérêts de leurs propriétaires.

Les ordres qu’ils reçoivent sont de faire de la dette et encore de la dette pour générer des montagnes d’intérêts qui enrichiront davantage les grands argentiers voleurs et qui ruineront le peuple et le pays.

Mais leur rôle est aussi d'empêcher qu'une Europe souveraine existe, et de faire tourner le complexe militaro-industriel pour emmener la France combattre à la remorque de l’OTAN pour participer à la reconfiguration et au pillage de l’Afrique, du Proche et du Moyen-Orient.Des guerres qui sont qui et seront déclarées, par l’un comme par l’autre, à partir de média-mensonges et qui ne servent in fine que les intérêts américano-sionistes.

600 milliards d'€ de dépenses-dette en cinq ans pour Nicolas Sarkozy. Mais Hollande se place en challenger avec son programme si la France ne termine pas avant la fin du prochain quinquennat comme la Grèce et les autres, soit dépecée et offerte aux hyènes affamées de de profits et de domination.

Les Français se plairaient donc à rester à la Cour des miracles au lieu d’en sortir, ils aimeraient être drogués aux faux sondages, abreuvés de mensonges, ils aimeraient continuer de s’appauvrir et, de surcroît, ils aimeraient continuer de trimer comme des esclaves pour servir les intérêts d’une petite caste de dominants, autoproclamée dirigeante mondiale ?

C’est possible. Mais je suis étonnée puisque la Toile, et mes propres petites enquêtes d’opinion, effectuées dans mon entourage, laissaient apparaître un effondrement du vote traditionnel. Celui qui place systématiquement au second tour les deux candidats des Partis majoritaires.

D’ailleurs on se demande à quoi servent les campagnes électorales puisque les boîtes à sondage du CAC40 donnent les résultats avant même le lancement de celles-ci. Il est pourtant clair que leur job consiste à conditionner et à influencer fortement les électeurs pour les orienter vers les candidats qui sont systématiquement en faveur d'un nouvel ordre mondial totalitaire et les plus inféodés à la Finance.

Mais la bizarrerie réside quand même dans le fait que les Français semblaient motivés pour se battre contre la Crise (qui débute) et ses responsables. Ils l’avaient prouvé avec le rejet des élites, celui de leur impunité, de leurs privilèges indus, de leurs abus et de leurs fraudes en tous genres. Et nombreux sont ceux qui pensaient que les électeurs s’étaient enfin rendus à l’évidence et qu’ils allaient l'exprimer dans les urnes. Ce résultat est donc quelque peu anachronique, il va à l’encontre d’un mécontentement ostentatoire, qui plus est, généralisé au monde entier.

C’est vrai aussi que, pour la Finance, peu importe si Hollande est élu, Sarkozy ou la chèvre de monsieur Seguin, elle s’en fout, puisqu‘elle dirige la France et même Bruxelles.

Cette élection, comme les précédentes depuis Giscard le traître, n’est donc que pour élire le PDG d’une des filiales de la Finance qui sera assis sur un trône sans manettes. Un emploi presque fictif si ce n’est qu’il pourra s’occuper des affaires courantes.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article