5 raisons de ne pas regarder Les Enfoirés Ou quand TF1 et les bobos se foutent du francais

Publié le par Bernard Gasnot

Les Enfoirés, vitrine pour vedettes nanties

ce spectacle reste un bon moment de détente musical qui au moins à l’avantage d’être bien plus utile que la plupart des « merdes » proposées généralement à la télévision, et ce spectacle devenu « complètement commercial » à au moins le mérite d’être là pour une noble cause. Reste un point non soulevé par l’article, et un point plus qu’important: les restos du coeur restent le seul organisme qui joue véritablement la transparence quant à l’argent collecté. La critique est aisée, maintenant, qu’ils proposent de véritables solutions plutôt que de cracher sur l’œuvre de Coluche!

cette Boîte à Musique des Enfoirés, diffusée sur TF1 pour soutenir les Restos du Coeur, une bonne cause mais un spectacle qui laisse à désirer.

Cinq raisons d’éviter ce show.


La Boîte à Musique des Enfoirés, un show qui rapporte beaucoup d’argent…à TF1. Capture d’écran / YouTube

Les Enfoirés, le cercle d’artistes dont la première tournée date de 1989, a un bel objectif: réunir de l’argent pour Les Restos du Coeur . L’idée, certes louable, est de profiter du succès de stars pour aider les plus démunis. Le show est chargé de motiver les donateurs en puissance pour qu’ils soutiennent l’association caritative du regretté Coluche. Mais faut-il vraiment se planter devant son poste pour mettre la main au portefeuille? Cinq raisons d’aller droit au don sans passer par la case émission.

1. Il y a de meilleurs moyens d’être philanthrope

La soirée permet aux téléspectateurs de faire des dons, certes. Mais si les téléspectateurs veulent vraiment être utiles aux plus démunis, pourquoi ne pas aller directement proposer dons ou services aux centres d’accueil? Ou donner en ligne, d’autant que cela est possible toute l’année.

2. La soirée rapporte beaucoup d’argent… à TF1

Déjà 130 000 euros pour un spot de publicité, Un chiffre nettement supérieur aux 90 000 euros attribués à une publicité durant les coupures de The Voice, le programme qui booste les audiences de TF1 chaque samedi. Et pour cause, le concert des Enfoirés rassemble chaque année plus de 10 millions de téléspectateurs (13 millions l’année dernière selon 20 minutes), se plaçant en tête des audiences annuelles. Problème, ces chiffres exceptionnels liés à la publicité, plus grosse source de revenus pour les chaines nationales, sont-ils reversés à l’association? non, La chaîne « refuse de dire si elle est déficitaire ou pas sur l’événement, mais elle gagne de l’argent grâce aux Enfoirés ».

3. Le spectacle, aussi long que Top Chef mais moins drôle

3h10 de spectacle filmé, 5h de show le jour J. C’est long, presque autant qu’un épisode de Top Chef. Entre chaque chanson, on tente de meubler avec quelques mots lancés par la même marraine depuis cinq ans: Mimie Mathy. Les artistes réunis enchaînent les changements de costumes, des uniformes de soldats napoléoniens pour Pascal Obispo et Patrick Bruel aux kilts écossais pour toute l’équipe… Changer d’habits durant 3 heures pour soutenir ceux qui ont du mal à s’habiller, en voilà une drôle d’idée.

4. Un clip de promo pour vedettes

On vient faire implicitement sa pub. Le concert annuel des Enfoirés permet surtout de se faire voir, pour tous les artistes. Le spectacle ne leur demande aucune prise de risque, et l’improvisation, élément espéré de chaque concert, n’a pas sa place dans la Boîte à musique de TF1

5. « Vedette », un bien grand mot…

Certaines « têtes d’affiches » étonnent. On retrouvera ce soir sur TF1 des artistes qu’on ne voit plus que sur cette scène des Enfoirés: Alizée (dernier album seule en 2008) ou encore le comédien Jean-Baptiste Maunier (oublié depuis Les Choristes, 2003)

On pourrait s’attendre à ne voir que des chanteurs – au lieu de cela, on décide de recevoir et, surtout, de faire chanter les acteurs ;

Dany Boon 7,5 millions d’euros de revenu

Patrick Bruel 1,8 million d'euros de revenu

Patrick Chesnais, 75 millions d'euros de revenu.

Gérard Jugnot de 5,45 millions d'Euros de revenu.

Mimie Mathy, 1,25 million d'euros par an, inclus les épisodes épisode de "Joséphine, Ange Gardien,

Gad Elmaleh, une bagatelle de 450 000 euros pour la pub LCL plus son revenu de 2 100 000 €

Kad Merad ,58 millions d’euro de revenus par an

Michèle Laroque son revenu est de 96 millions d'euros.

Le nageur Alain Bernard… dominerait largement le classement des « sportifs les mieux payés en 2015 » avec des revenus estimés à près de 75 millions d'euros.

En 1986, lorsque Coluche décide de rassembler des artistes pour faire connaître Les Restos du coeur, l’humoriste aurait essuyé quelques refus. Son caractère bien trempé lui aurait fait dire la phrase qui donne aujourd’hui son nom au groupe « Vous êtes vraiment des enfoirés ». 27 ans plus tard, difficile de traiter d’enfoirés ceux qui se mobilisent pour les autres, mais difficile aussi de regarder un spectacle devenu commercial.

Quand certains taclent les Enfoirés

Le chanteur Renaud a déclaré : « Aujourd'hui, l'émission ressemble à un grand cirque carnavalesque ! Tout le show-biz participe aux Enfoirés, les comédiens, le top model, les joueurs de foot. Moi ça ne m'intéresse plus... On me propose à chaque fois des duos improbables. Je n'ai pas envie de chanter avec Mimie Mathy, Christophe Maé ou Patrick Timsit, ni de me déguiser en clown pour interpréter La Mamma d'Aznavour ».

Eddy Mitchell a lui aussi dit le fond de sa pensée : « Je suis un chanteur professionnel, je ne vais pas chanter avec un footballeur. Ou on fait “Les footballeurs font les Restos”

Jean Louis Murat lui dénonce un "système dégoûtant". Et le chanteur de déplorer : "Les jolis cœurs, les-plus-généreux-que-moi-tu-meurs, je n'y crois pas du tout. La vraie générosité, elle est silencieuse. Ça ne doit pas devenir un élément de promotion".

Les Enfoirés ouverts à tous ?

Les petits nouveaux arrivent tous les ans mais au compte-goutte. Cette année 2014, se sont Tal et Mika qui rejoindront la troupe. Christophe Mae, a brisé la glace : « C'est cool, d'être un Enfoiré. Lorsque ma maison de disque m'a appelé pour me proposer de participer, je n'y croyais pas. » L'artiste reconnaît que si on lui demandé de rejoindre ce club, c'est parce que le collectif le considérait comme un de ces nouveaux « artistes qui rapportent ». D'autres sources affirment tout simplement que le recrutement (et donc la sélection) de nouveaux membres est entièrement décidé par Jean-Jacques Goldman, le grand manitou des Enfoirés. On peut en déduire que ce sont les grands majors qui décident du choix et que ce n’est pas un choix personnel de l’artiste. Eve Angéli n’avait pas hésité non plus à dénoncer le côté « cercle fermé » des Enfoirés. « On ne m'a jamais proposé (...) Je sais que c'est très fermé. Et quand on insiste pour y aller, souvent on est mal reçu. Il vaut mieux que ce soient ceux qui demandent, c'est un peu une mafia ».

Les Enfoirés chanter pour ceux qui ont faim mais logés dans de luxueux hôtels

La polémique est venu de Yannick Noah en 2007 : « Je viens chanter bénévolement pour les Restos du Cœur, je ne vais tout de même pas en profiter pour me faire héberger dans un palace de milliardaires ! ». La troupe est hébergée dans de somptueux hôtel. Personne n’a jamais su si les hôtels sont payés par la production ou l’association. Dans un communiqué de presse, Les Enfoirés avaient reprochés à Yannick Noah de ternir l’image de l’association.

Les Enfoirés, une vraie générosité ?

Chanter, se déguiser, assurer le show tout ça bénévolement pourrait être à toute à l’honneur de ces artistes seulement, il me semble que les artistes engagés sont nombreux et ne le font pas tous sous les projecteurs. Il serait intéressant de demander aux Enfoirés s’ils seraient prêts à donner de leur temps dans des centres d’accueils sans les caméras ?

Il est scandaleux qu’aujourd’hui en France les Restos du Cœur distribuent de plus en plus de nourriture pour les plus démunis, que les pouvoirs publics se déchargent complètement de la situation Que dirait Coluche aujourd’hui de tout ce cirque carnavalesque ? J’ai beaucoup de respect pour tous les bénévoles des Restos, pour ces hommes et ces femmes qui donnent de leur temps dans l’ombre mais à contrario, aucun pour ces artistes dont trop nombreux sont ceux qui profitent de la machine marketing.

Je n’ai jamais regardé leur show, jamais acheté leur CD et ce n’est pas cette année que je vais commencer. Je préfère donner directement aux restos à des gens vrais qui n’ont pas besoin de reconnaissance.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article