Grande figure de la révolution cubaine, le Ché fut abandonner par Fidel sur les ordres de Moscou

Publié le par Bernard Gasnot

Le Parti communiste bolivien pour divergence a refusé de rejoindre la lutte, il était évident que notre expédition était vouée à l'échec. Or Cuba n'a rien fait, dans ses mémoires il en parle à demi-mots

1°)

Dans un contexte de guerre froide, le Che demeure convaincu qu'il faut disperser les forces américaines, lutter contre le capitalisme et créer d'autres foyers révolutionnaires. Son engagement dérange autant sur le plan intérieur que sur la scène internationale. D'un côté, la CIA aurait donné l'ordre aux autorités boliviennes de neutraliser le symbole de la guérilla anti-impérialiste par peur que sa révolution ne s'étende à toute l'Amérique du Sud. Le Ché fut grand visionnaire et dérangeait les grands du parti, Ses déclarations radicales ont provoqué la colère du secrétaire général Mario Monj) et fini par gêner l’URSS, le régime cubain L’expédition de Bolivie le Ché se senti abandonné, n’ayant aucun secours il vécut ses derniers jours,

2°)

Les propos Guevara aux Nations unies et sa revendication publique des actes les plus les atroces de la révolution ne sont pas pour rien dans son départ forcé de Cuba. En effet, Ernesto Che Guevara ne pardonnera jamais à Khrouchtchev d'avoir reculé devant la détermination de Kennedy lors de la crise des missiles, le guérillero argentin ne comprenant pas pourquoi les Russes avaient eu peur de conclure. Le Che finira par insulter publiquement les délégués soviétiques s'en prenant publiquement à leur virilité en des termes orduriers.

Il est évident que le Che devenait encombrant pour le régime cubain et c'est pourquoi Fidel Castro et le secrétaire général Mario Monj préfère l'éloigner, l'envoyant peut-être même volontairement vers la mort. Il l'utilisera encore plus habilement une fois mort en le transformant en martyr de la révolution. Castro ne tentera aucune opération de sauvetage pour récupérer le Ché et et ses derniers guérilleros en déroute, songeant déjà à la puissance mythique que la mort de ce héros de la révolution éternelle pourrait apporter au pouvoir en place.

je veux simplement révéler sa face cachée pour avoir une vision globale et réelle du personnage... j’admire le révolutionnaire et avec les années je me suis rendu compte que l'on ne peut prétendre aimer quelqu'un si l'on se contente de n'appréhender qu'une partie de sa personnalité en jetant un voile pudique sur ce qu'on désavoue.

Commenter cet article