RÉSISTER EST UN DEVOIR SE SOUMETTRE UNE ERREUR

Publié le par Bernard Gasnot

Les moutons (les gens) vont à l'abattoir et sagement. Ils ne disent rien, et ils n'espèrent rien. Mais du moins, ils ne votent pas pour le boucher qui les tuera et pour le bourgeois qui les mangera. Plus bête que bête, plus moutonnier que les moutons, l'électeur nomme son boucher et choisit son bourgeois. Il a fait des révolutions pour conquérir ce droit.

H. Krazucki ancien secrétaire général de la CGT

Rien ne fait plus de mal aux travailleurs que la collaboration de classes. Elle les désarme dans la défense de leurs intérêts et provoque la division. La lutte de classes, au contraire, est la base de l’unité, son motif le plus puissant. C’est pour la mener avec succès en rassemblant l’ensemble des travailleurs que fut fondée la CGT. Or la lutte de classes n’est pas une invention, c’est un fait. Il ne suffit pas de la nier pour qu’elle cesse :
renoncer à la mener équivaut pour la classe ouvrière à se livrer pieds et poings liés à l’exploitation et à l’écrasem
ent.

Mikis Theodorakis

Si les peuples d’Europe ne se lèvent pas, les banques ramèneront le fascisme"

Seuls les poissons morts vont dans le sens du courants ...

Jean Jacques Rousseau :

« Le premier qui, ayant enclos du terrain, s’avisa de dire : « Ceci est à moi » et trouva des gens assez simples pour le croire fut le vrai fondateur de la société civile… Gardez-vous d’écouter cet imposteur, vous êtes perdus si vous oubliez que les fruits sont à tous et que la terre n’est à personne…Quand les héritages se furent accrus en nombre et en étendue au point de couvrir le sol entier et de se toucher tous, les uns ne purent plus s’agrandir qu’aux dépens des autres… De là commencèrent à naître la domination et la servitude »

Jean Jaurès

«Quand les hommes ne peuvent changer les choses, ils changent les mots»

Maximilien Robespierre, 1789

" Nul n'a le droit d'entasser des monceaux de blé
à côté de son voisin qui meurt de faim
".

Les générations futures ne nous pardonneront pas d'avoir laisser faire

Geronimo sur son lit de mort ; d'une terrible actualité

Quand le dernier arbre aura été abattu,
Quand la dernière rivière aura été empoisonnée,
Quand le dernier poisson aura été péché,
Alors, on saura que l’argent ne se mang
e pas.

Hugo Chavez.

"Si le climat était une banque, les pays riches l’auraient déjà sauvé"

"Une paix universelle et durable ne peut être fondée que sur la base de la justice sociale"

Famille Rockefeller. Historique bref mais édifiant :

Nom synonyme de réussite, de grosse fortune et de philanthropie. En réalité, derrière cette façade bien propre, se cache un passé chaotique et un avenir qui devrait devenir incertain, du moins je l’espère.

La richesse de la famille Rockefeller a commencé en 1860 quand « Old Bill » Rockefeller, marchand forain de spécialités pharmaceutiques, vendait des flacons de pétrole brut aux paysans naïfs, leur faisant croire que c’était un traitement contre le cancer. Son pétrole en flacon s’appelait « Nujol ». L’affaire fut rapidement juteuse.

Des médecins découvrirent que le Nujol était nocif et provoquait des maladies graves. Mais la Standard Oil lutta contre la chute des ventes et paya le sénateur Royal S. Coperland 75 000$ par an pour promouvoir le Nujol.

1913. La famille Rockefeller crée sa propre fondation. Les dons de cette dernière supportent exclusivement les écoles médicales et les hôpitaux. Ces institutions sont devenues les missionnaires d’une nouvelle race d’entreprises : les fabricants de médicaments synthétiques brevetés.

Mais voilà, gros bémol, car à cette même époque, on découvre les vitamines. Il devient vite évident que ces molécules naturelles ont des propriétés curatives remarquables et qu’elles peuvent prévenir de nombreuses maladies chroniques. Mais, inconvénient majeur : les vitamines ne peuvent être brevetées.

Donc, l’industrie pharmaceutique se trouve confrontée à un risque mortel, car les vitamines et autres micro nutriments promus par des programmes de santé publics rendraient impossible le développement de toutes activité commerciale basée sur des médicaments brevetés. L’élimination de la concurrence indésirable des micronutriments naturels devient donc une question de vie ou de mort pour Rockefeller et l’industrie pharmaceutique.

A partir de là, la plupart des hôpitaux et l’American Medical Association deviennent des pions sur l’échiquier stratégique de Rockefeller.

1925. De l’autre côté de l’Atlantique, en Allemagne, un premier cartel chimico-pharmaceutique est créé pour s’opposer à la conquête du marché mondial des médicaments par le seul Rockefeller. Dirigé par les multinationales allemandes Bayer, BASF et Hoescht, le cartel IG Farben émerge avec une force de travail comptant plus de 80 000 employés.

Date importante, le 29 novembre 1929 les cartels Rockefeller et IG Farben décident de diviser le monde en sphères d’intérêt. S’allier pour mieux régner.

En 1932 et 1933, dates cruciales, les dirigeants d’IG Farben décident d’apporter leur soutien à Adolph Hitler qui leur promet de conquérir le monde par la force des armes. Grace aux millions de dollars investis en campagne électorale, la seconde guerre mondiale a pu avoir lieu. En effet, sans ce soutien financier, Hitler n’aurait probablement pas accédé au pouvoir, et des millions de vies auraient été épargnées. A noter que dans chaque pays envahi, les premières actions ont été un pillage systématique des industries chimiques, pétrochimiques et pharmaceutiques et à une intégration obligatoire à l’empire IG Farben.

1942-1945. Le cartel IG Farben teste ses substances pharmaceutiques sur les prisonniers des camps de concentration. Rappelons aussi que le gaz Zyklon B utilisé pour l’extermination des juifs fut fabriqué par IG Farben.

Deux anecdotes, IG Farben ne fut jamais bombardé par les alliés pour préserver les intérêts de Rockefeller et le Tribunal de Nuremberg a distribué les plus faibles sentences contre les cadres supérieurs d’IG Farben, pourtant responsables aussi des 60 millions de morts. Un exemple, Fritz Ter Meer, ancien directeur de IG Farben, condamné à 12 ans de prison par le Tribunal de Nuremberg, est devenu en 1963 président du conseil de Bayer ! Chercher l’erreur.

http://www.amisdelaterre.org/D-IG-Farben-a-BAYER-du-zyclon-B-a.html

De 1945 à 1949, les frères Rockefeller doivent créer une plate forme politique pour supporter la croissance de leurs entreprises. Sous leur influence, les Nations Unies sont créées en 1945 à San Francisco. Pour prendre le contrôle politique du monde de l’après guerre, trois pays sont décisionnaires. (Tous leaders dans l’exportation des produits pharmaceutiques). Les 200 autres pays sont transformés en observateurs.

Alors que l’Organisation des Nations Unies, (ONU), l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) sont créées dans le but de servir le bien être des peuples du monde, ces associations deviennent rapidement les agences politiques des industriels du pétrole et des produits pharmaceutiques.

1963. Quarante ans de croisade contre tout ce qui est naturel. L’objectif consistait et consiste toujours en un monopole de la santé, par le biais de l’imposition de médicaments brevetés, et en éliminant toute concurrence. Comme le marché pharmaceutique dépend de l’existence continue des maladies, pas mal de produits de synthèse ne sont pas destinés à prévenir, guérir ou éliminer les maladies. En fait l’objectif de cette stratégie globale est de transformer la santé de milliards d’individus en un monopole commercial grâce à des pilules qui couvrent les symptômes sans toucher aux causes réelles des maladies.

C’est de la criminalité de haut niveau d’empêcher sciemment les habitants de cette planète d’avoir accès aux informations vitales concernant les méthodes naturelles de soin.

Depuis 1963 jusqu’à nos jours, grâce à des scientifiques comme Linus Pauling et d’autres on a pu sauvegarder quand même le droit à l’information correcte. Mais ne nous y trompons pas, l’oppression dans le domaine de la guérison est bien présente. Par exemple, les produits Véléda ont faillis être interdits récemment par une nébuleuse de directives Européennes.

Autre exemple, l’affaire troublante du Professeur Mirko Beljanski, qui a travaillé 18 ans à l’Institut Pasteur et qui aurait trouvé un médicament qui guérirait le cancer et sida. Sans rentrer dans la polémique, vrai ou faux, n’empêche que ce Professeur a été bien vite attaqué car « pas dans le système ».

http://www.beljanski.com/france/beljanski.html

2008. Loi OGM dans toute l’Europe

2009 : Mis en place du Codex Alimentarius.

http://www.onnouscachetout.com/themes/alimentation/codex-alimentarius.php

Le Codex Alimentarius entend mettre hors la loi toute information alternative de santé en rapport avec les vitamines, les thérapies naturelles, les compléments alimentaires et tout ce qui constitue de près ou de loin un concurrent potentiel.

Le but est, vous l’avez compris, pour continuer à s’assurer une main mise sur les parts de marchés en matière de cancer, sida, maladies cardio-vasculaires, recherches virales, épidémies etc…

Comment une monstruosité comme le Codex Alimentarius a-t-il pu voir le jour ? Avec le soutien des partis politiques Européens de droite comme de gauche qui ont assurés une législation favorable à l’industrie pharmaceutique. Et oui, avec des espèces sonantes et trébuchantes, on a en échange ce que l’on veut ou presque.

Le bien être de la population n’est pas dans la charte du Codex Alimentarius. Evidemment, puisque c’est une décision du cartel Rockefeller et consorts. Une légion de lobbystes pharmaceutiques s’emploie activement à influencer les législateurs et les médecins. En effet, ces derniers sont visités et conseillés, mais pas informés sur certains effets secondaires de médicaments qui peuvent s’avérer dangereux pour la santé. Exemple : Le Rohypnol, psychotrope redoutable. Effets secondaires mal inscrits sur la notice sauf depuis peu, grâce à un lobby inverse de quelques associations bien décidées à ne pas se laisser faire.

En gros les directives du Codex Alimentarius sont :

* Supprimer tout supplément alimentaire naturel

* Les médecines naturelles telle qu’acupuncture, médecine énergétique, ayurvédique, tibétaine, etc… se verront progressivement interdites.

* L’agriculture et l’alimentation animale se verront réglementées selon les normes du complexe pharmaco-chimique, interdisant du même coup l’agriculture bio-dynamique

* L’alimentation humaine certifiée légale devra être irradiée (au cobalt).

* Contrôler l’accès aux acides aminés essentiels, aux huiles de poisson, vitamines et minéraux.

L’oppression continue et est omniprésente. Et tout ça pourquoi ? Pour avoir la suprématie et simplement plus de pognon et encore plus de pognon. Scandaleux.

Et Bill Gates, dans tout ça. Je ne vous le présente pas, tout le monde le connait. Mais ce que vous ignorez peut être est qu’il est associé à Rockefeller et Monsanto. De quoi s’agit-il ? 30 Millions de dollars investit dans l’île de Svalbard, près de l’océan Arctique, pour y construire une chambre forte pour semences. Oui vous avez bien lu. L’homme le plus riche du monde achète un bout de rocher perdu près du Pôle Nord pour y construire un bunker.

Avec Rockefeller, Monsanto Corporation, la Fondation Syngenta et le gouvernement de Norvège, ils ont fondés une Arche de Noé Végétale. Cette Arche contiendra jusqu’à 3 millions de variétés différentes de semences du monde entier. Pourquoi s’est-il associé à ces requins ? Et bien, pour plus de pouvoir et de pognon.

Pourquoi cette arche ? Si vous pensez une seule seconde que c’est dans le but altruiste de conserver toutes les semences en cas de destruction d’une bonne partie de la planète, vous vous trompez. Le but non avoué est de contrôler et d’imposer leurs semences sans aucunes valeurs nutritives au monde entier. Monopole, pouvoir, argent.

Contrôle de la planète, de la population par le pétrole, l’industrie pharmaceutique, l’alimentation et les semences. Le tour est joué. Kissinger dans les années 70 déclarait « Si vous contrôlez le pétrole, vous contrôlez le pays, si vous contrôlez l’alimentation, vous contrôlez la population ».

Et notre Roselyne Bachelot dans tout ça ?

Comme beaucoup de Ministres de la Santé, elle dépend dans une plus ou moins large mesure, de l’OMS. Vous voyez le lien ? Est-ce que je poursuis ? Allez développons un peu. L’imposition aux français du vaccin miracle contre le virus H1N1. Roselyne Bachelot, 12 ans de travail dans des labos pharmaceutiques, tiens tiens… (ICI Pharma et Astra Zaneca). 1,5 milliards € pour faire vacciner les français, qui n’en ont pas voulu. Totalement inutile car il n’y avait pas d’épidémie, mais par contre juteux pour les labos.

Voilà comment les cartels pharmaceutiques régissent la santé de cette planète.

La boucle est bouclée comme on dit.

En fait, les grands monopoles et les fondations sont centrés sur une unique idée complètement absurde : Comment contrôler la population et s’assurer un maximum de dividendes. Le bien être de la population ne figure pas dans leur crédo. Contrôle et argent sont leurs maîtres mots. On peut se demander pourquoi ils font ça, car ils ont déjà tellement d’argent, donc pourquoi en amasser encore ? J’ai l’impression que c’est comme Picsou, vous savez, celui qui plonge dans le pognon et qui tombe en extase. Et bien c’est ça. Complètement fêlé. Oui mais voilà, fêlés et dangereux, car ne vous y fiez pas, ils tiennent les gouvernements dans leurs mains, et tous les pays sont à leurs bottes.

Des psychotiques intelligents mais extrêmement subversifs car voyez vous ils pourraient devenir altruistes et monter des usines de dessalement des eaux pas exemple pour fertiliser les déserts ou autres. Que nenni. Rien à faire de la planète et des gens. Quel raisonnement stupide. En fait il n’y a rien de plus que ça. L’idée d’être les maîtres du monde et d’engranger des tonnes d’argent. Tout ça pour une vie, car ils ne vont l’emporter dans la tombe, c’est sûr.

En conclusion, et c’est une des solutions, il faut rester vigilant et groupé autour d’associations de lutte contre ces conglomérats, car cela représente un des rare contrepoids nécessaire à notre survie.

Commenter cet article