Cuba Félix Rodriguez reconnaît qu il a donné l’ordre de tuer le Che au nom de la CIA

Publié le par Bernard Gasnot

un peu plus de details sur la mort de ché

Félix Rodriguez Mendigaria se fait photographier, souriant, avec le "dissident" cubain Antunez et montre la photo qu'il a prise en Bolivie avec le Che, après que le révolutionnaire ait été capturé et blessé à la Quebrada del Yuro. Quelques heures plus tard, Rodriguez a transmis à l'Armée l'ordre de ses chefs de la CIA: "tuez-le!"

L'ex agent de la CIA, Félix Rodriguez Mendigutia a reconnu lors d'une émission de radio en Lituanie qu'il a ordonné aux militaires boliviens, au nom de l'Agence de Renseignement des Etats-Unis, de tuer Guevara.

Rodriguez Mendigaria a participé à la capture et à l'assassinat du Che Guevara, assassiné de sang-froid pendant une opération des militaires boliviens en collaboration avec des agents états-uniens le 9 octobre 1967.

Les assassins du guérillero révolutionnaire argentino-cubain Che Guevara, après l'avoir tué, voulurent lui couper la tête, a-t-il assuré, de plus, à la station de radio lithuanienne Baltkom.

Rodriguez allègue qu'il s'agissait de convaincre son équipe qu'ils ne pouvaient pas remettre une tête coupée comme preuve de la mort de Guevara, c'est pourquoi il a suggéré de lui couper un doigt pour qu'il puisse être confronté avec les empreintes digitales, a indiqué ce samedi le site d'informations Sputnik.

"Je leur ai laissé plusieurs jours pour décider quoi faire... alors le général Ovando Candia, le chef des militaires boliviens dit: "Nous avons besoin de preuves irréfutables pour montrer à (Fidel) Castro (que le Che est mort)"", raconte Félix

Rodriguez Mendigutia, ex agent de la CIA, qui a participé récemment à une provocation contre la délégation cubaine qui assistait en avril au Sommet de Panama.

L'ex agent de la CIA rappelle que le général a ordonné de lui couper les deux mains qui furent ensuite envoyées à Cuba.

Le 8 octobre 1967, Ernesto Che Guevara et la guérilla qu'il commandait sont tombés dans une embuscade de l'Armée bolivienne et le lendemain, l'annonce officielle de sa mort a été faite. Plusieurs témoins ont affirmé que le Che avait été capturé vivant et ensuite assassiné froidement.

Rodriguez lui-même, dans une autobiographie "Guerrier de l'ombre" (Shadow Warrior), relate les opérations de la CIA en Amérique Latine et les dernières heures du Che.

Il reconnaît aussi qu'il a donné l'ordre aux militaires boliviens de tuer Guevara et inclut une photo sur laquelle il apparaît avec le guérillero après sa capture.

Au mois d'avril dernier, les enfants du Che ont envoyé une lettre de protestation aux organisateurs du Sommet des Amériques à cause de la présence de l'ex agent de la CIA à Panama, hôte de l'événement.

Commenter cet article