Elton John et lydi Diana

Publié le par Bernard Gasnot

 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana
 Elton John et lydi Diana

Lady Di et Elton John


Pourquoi Elton John a-t-il joué la chanson “England Rose” (La Rose d’Angleterre) ? Etait-ce parce qu’elle était magnifique ou bien la rose a-t-elle un profond sens occulte ?
Diana n’était pas seulement une princesse, elle représente le Féminin Sacré.

Lady Diana était souvent considérée par les médias comme la « Princesse du Peuple ». Aimante, attentionnée, belle, elle avait toutes les qualités pour devenir un objet d’idolâtrie. Et elle le devint grâce aux images d’elle la montrant prendre soin de pauvres enfants en Afrique, ou parlant à propos des mines anti-personnel, qui ont frappé l’imagination du monde entier. Le Time a dit d’elle :

« Diana était belle, d’un teint lumineux, Anglaise, une fille de tout les jours en quelque sorte. Elle tirait avantage de ses grands yeux bleus, faisant fondre le cœur des hommes et des femmes à travers une expression de vulnérabilité totale. Les yeux de Diana, comme ceux de Marilyn Monroe, contenaient un appel dirigé vers aucun individu en particulier mais pour le monde entier. Elle semblait souvent au bord des larmes, à la manière des images populaires représentant la Vierge Marie. »

Comme la Vierge Marie, Diana avait (et a toujours) des légions d’adorateurs, vénérant sa nature généreuse et son énergie maternelle. En d’autres mots, elle semblait remplir le besoin presque inhérent au genre humain de vénérer une divinité féminine.

Les médias sont l’acteur clé de la création de cette icône, en rapportant tous les détails de son mariage digne d’un conte de fée, la relation houleuse avec son mari, ses activités humanitaires, et finalement sa mort prématurée.

Diana a-t-elle été choisie et préparée à devenir une sorte de « Déesse des temps modernes » pour être à la fin sacrifiée, selon les anciennes pratiques païennes ? Cela peut paraitre grotesque au lecteur « non averti », mais pas au connaisseurs des pratiques occultes de l’élite mondiale. De nombreuses preuves et différents symboles ont été placés par ce groupe pour subtilement commémorer la nature occulte de la mort de Diana. Nous allons explorer les symboles attachés aux évènements qui entourent sa mort et les lieux consacrés à sa mémoire. Il y a des indices visibles par tous mais seulement reconnaissables par ceux qui ont « les yeux pour voir et des oreilles pour entendre ».

La Déesse Diana

Dans la mythologie Romaine, Diane était la déesse de la Nature, de l’enfantement, de la chasse et la protectrice des faibles. Son équivalent Grecque est la déesse Artémis, elle représente le Féminin Sacrée, l’aspect féminin de la Divinité. La princesse Diana avait les mêmes attributs en étant une protectrice de l’environnement, en prenant soin des faibles dans ses déplacements dans les pays du Tiers-Monde et en donnant naissances aux héritiers du trône d’Angleterre. Des bosquets de Chêne étaient spécialement consacrés à la princesse Diana. Au temps de l’Empire Romain, les bosquets et les sanctuaires consacrés à la déesse Diane étaient toujours situés dans la nature, en dehors des villes. On a retrouvé des temples à travers l’Europe. Pour accentuer la ressemblance avec la déesse portant son nom, Lady Diana a été enterré dans un bosquet de sa ville natale. La déesse Diane était souvent représentée avec des cerfs et des colombes.



Le principe féminin est souvent représenté par la Lune, la déesse de la Lune étant l’opposé du dieu Solaire. L’énergie féminine est communément associée à la planète Vénus, représentée en symbole par une fleur à 5 pétales, la rose. Cette représentation existe dans toutes les principales religions, même dans le christianisme sous la forme de la Sainte Vierge. Ces symboles représentant la divinité féminine existent depuis la préhistoire, ont été préservés et diffusés à travers les rites païens et les enseignements de la mystique Judéo-chrétienne.

Aujourd’hui, les étudiants occultistes reconnaissent et interprètent aisément ces symboles.

Le Tunnel du Pont d’Alma, le Site Sacrificiel

Comme chacun le sait, la princesse est morte dans « l’accident » de voiture dans le tunnel du Pont d’Alma, à Paris. Son véhicule était prétendument poursuivi par des paparazzi qui ont fait perdre au chauffeur de classe internationale le contrôle de son véhicule à cause de l’état d’ébriété dans lequel il se trouvait. On pourrait discuter des jours à propos des théories entourant cet évènement, mais ce n’est pas le sujet. La vérité repose dans les symboles sciemment placés dans le but d’être reconnus par les initiés. Un de ces symboles est l’endroit même où Diana a perdu la vie, le tunnel du Pont d’Alma.

La ville de Paris a été construite par les Mérovingiens, une dynastie médiévale qui a régné sur la France durant de nombreuses générations. Avant de se convertir au Christianisme, les Mérovingiens pratiquaient un type mystérieux de paganisme.

“Les rois Mérovingiens, depuis leur fondateur Mérovée jusqu’à Clovis qui se convertit au Christianisme en 496 étaient des rois païens vouant un culte à Diane. »



Ce tunnel, souvent appelé tunnel du pont de l’Alma, se trouve en fait entre le pont et la place de l’Alma. Au surplomb de ce tunnel, se dresse la Flamme de la Liberté, réplique grandeur réelle de la flamme de la Statue de la Liberté. Ce monument, offert par le journal International Herald Tribune en 1987, commémore l’amitié franco-américaine et remercie la France pour la restauration de la statue de la Liberté. Le tunnel du Pont d’Alma était un site sacré dédié à la déesse de la Lune Diane, où ils avaient l’habitude de pratiquer des sacrifices rituels. Durant ces cérémonies, il était d’une importance capitale que la victime soit sacrifiée dans un temple souterrain. L’assassinat de Diana était la réactivation de cette tradition païenne. Peu après la mort de Diana, Rayelan Allan ( chercheuse en histoire de l’occultisme depuis le début des années 1970 ayant écrit un article intitulé : « Diana, Reine des Cieux ». L’article a été repris par de nombreux journaux aux Etats-Unis et en Europe. De nombreux auteurs ayant publié des livres à propos de la mort de Diana ont utilisé l’article de Rayelan comme référence. Néanmoins, aucun n’a compris entièrement la signification de cet article. Rayelan a donc décidé d’exprimer cela dans un livre. Ce livre affirme qu’avant le christianisme, le Pont d’Alma était le site d’un temple paien dédié à la déesse Diana et un accès direct au Paradis. Alma signifie « âme », et pour les Mérovingiens, cet endroit était un pont au-dessus de la « rivière des âmes ».Ainsi le Pont de L’Alma dans lequel la princesse a trouvé la mort signifie le « Pont Des Âmes »



Si vous avez un peu de connaissance des symboles occultes, une torche montée sur un pentagramme devrait vous faire réagir. La torche est le symbole ultime des « Illuminés » (personnes ayant acquis un savoir secret de l’ordre de l’occulte). Cette torche est la réplique exacte de la torche tenue par la Statue de la Liberté et a été placée là, comme cadeau. Ainsi elle n’a pas été placée comme un tribut à la princesse Diana, mais est devenu avec le temps, un mémoriel non officiel. Cette torche a acquis ce statut à cause de son emplacement, qui est juste au dessus du tunnel du Pont d’Alma. Après la mort de Diana, de nombreuses lettres et fleurs à la mémoire de Diana ont été placées là, encourageant la population à adopter ce repère occulte comme lieu de commémoration. Certaines personnes ont l’audace d’affirmer que la torche a été placée là sciemment, dans le but d’avoir un indicateur de l’emplacement de ce meurtre prémédité. De toutes manières, le symbole de la torche ou la flamme éternelle a été utilisé dans d’autres assassinats de personnalités de haut rang, comme sur la tombe de JFK.



Le Mémorial dédié à Diana et la symbolique de la Rose

Situé à Londres, le parc dédié à Diana contient une fontaine ovale et un sanctuaire. Le symbole le plus signifiant se trouve au sol :



On voit ici Diana représentée par une fleur à cinq pétales, la rose, le symbole occulte représentant l’énergie féminine. « La rose à cinq pétales est présente dans le symbolisme Chrétien au Moyen-âge. Elle était souvent trouvée attachée au sommet des arches gothiques, les portes et les fenêtres en forme de Vesica Piscis représentent l’utérus de Marie. Des historiens ont spéculé que la rose dans l’architecture gothique est un symbole secret du principe féminin, un parmi la multitude des symboles hermétiques trouvés dans les églises. Le symbole lui-même se rattache au temps de l’empire Romain, où il était appelée « Rose de Vénus ». La Rose, ayant la particularité d’avoir cinq feuilles mime le chemin pentagrammique tracé par la planète Vénus dans le ciel nocturne. Cela, combiné avec la beauté naturelle de cette fleur, en fait un symbole évident de la déesse de l’Amour. »

La fleur à cinq pétale, la rose, l’étoile à cinq branches, la Lune et Vénus peuvent toutes représenter le principe féminin, quand on étudie le symbolisme occulte. L’immense rosace sur la façade de Notre-Dame, à Paris, représente la Vierge Marie. Le symbole de la planète Vénus (♀) représente aussi le sexe féminin. La Lune est également associée au principe féminin car elle absorbe la lumière du soleil ( elle est un réceptacle) et a une influence sur l’eau à travers les marées (humidité=féminité). Ces associations existent depuis le commencement et prennent racines dans le paganisme.

Il existe un effort évident d’associer la princesse Diana aux symboles de la divinité féminine à travers les symboles utilisés pour commémorer sa vie. La rose représente Diana à travers de nombreux exemples :

La pièce de monnaie de commémoration :





L’association de la mémoire de Diana et de la rose, symbole occulte de la divinité féminine, est servi ad-nauseam. Peut-être est-ce la raison pour laquelle Elton John a surnommé Lady Diana « La rose d’Angleterre ». Pour la plupart des gens ces associations n’ont pas de sens, mais pour l’initié à l’occulte, le symbolisme est TOUT.

Le jardin à la mémoire de Diana à Paris

Le 14 Février 2001, Paris (selon CNN)- Un jardin dédié au souvenir de la Princesse Diana a été inauguré à Paris. « Par ce lieu un hommage à une femme dont le cœur généreux montra son attachement à la nature et aux relation humaines, particulièrement envers les enfants. ».

« Il ne pouvait y avoir de meilleur tribut à sa mémoire qu’un jardin où les jeunes enfants peuvent jouer et apprendre sur la nature »

La tombe de Diana

A l’origine, Diana devait être enterrée dans le caveau familial dans l’église locale à Great Brington, mais son frère, Earl Spencer, en a décidé autrement. Il a déclaré être préoccupé par la sécurité et qu’il voulait voir sa sœur enterrée où sa tombe pourrait être surveillée convenablement et visitée par ses fils en privé et discrètement. L’endroit où est enterrée Diana est un bosquet comme ceux où était vénérée la déesse Diane, se trouvant sur une ile dans un lac ornemental, dont le nom est « L’Oval Dans le Jardin du Parc des Plaisirs » (y a-t-il une relation avec la fontaine de forme ovale dans le Parc Mémoriel de Lady Di ?). Un ancien arboretum se trouve à proximité, contenant des arbres plantés par les Princes William et Harry, les autres membres de sa famille et de la princesse elle-même. Quelques photos de son lieu d’enterrement :





Regardez la torche flamboyante sur sa tombe, le lieu d’enterrement de Diana scelle son association avec l’ancienne déesse Diana, qui était vénérées dans des lieux de culte dans des bosquets, loin des habitations.

Le mémorial au magasin Harrods

C’est le premier mémorial dédié au couple malchanceux, situé dans l’immense magasin Harrods à Londres. Ce magasin appartient au père de Dodi. Le symbolisme ici est très ésotérique et signifiant. Il mérite sûrement une analyse plus profonde :



« Le Yoni et le phallus étaient vénérés par presque tous les peuples dans le passé, comme symboles de la puissance créatrice de Die
u. Le jardin d’Eden, l’Arche, le Vesica Piscis et le Graal sacré sont des symboles yoniques importants ; la pyramide, l’obélisque, la bougie, la tour, le monolithe Celtique, la flèche, l’Arbre de Mai, et la Lance Sacrée symbolisent le phallus. »

Manly P. Hall

On voit les photos de Diana et Dodi Al-Fayed dans deux cercles entrecroisés. En occultisme, le nom de ces cercles entrecroisés est « Vesica Piscis » et représente l’énergie féminine. John Yarker interprète ces anciens symboles dans son livre “The Arcane Schools” : Le Vesica Piscis, deux cercles entrecroisés, est aussi appelé « le Yoni ». Le mot Yoni nomme la part de croisement des cercles, et vient du Sanskrit, dans lequel il signifie « le passage divin ». Le Yoni est féminin, et devrait donc être considéré comme un passage divin en corrélation avec le sexe, ou l’union mâle/femelle. Dans ce sens, et son lien avec la renaissance et la régénération qui est une vérité basique pour les occultistes.



Cette forme oblongue est le symbole universel du Féminin Sacré et dans ce contexte le Elton John et lydi Dianaest la vulve de la Déesse, entourée par les croissants de Lune, l’un montant, l’autre descendant. Le vesica piscis était utilisé par les paiens pour représenter la déesse Vénus et fut trouvée dans de nombreuses églises.

Dans l’image ci-dessous on peut voir une pyramide et deux bougies. Regardez attentivement la pyramide :



À l’intérieur se trouve un verre à vin, toujours marqué par les traces de rouge à lèvre, utilisé par Diana lors de son dernier diner. Le symbole du verre dans une pyramide est une autre image puissante représentant l’union des principes féminins et masculins. Le verre symbolise la même chose que le Saint Graal : le Féminin Sacré.

Quel symbole plus féminin qu’un vase, l’utérus sacré de la mère ? Dans les temps anciens, l’image du Graal parlait aux parts les plus profondes de nos âmes, dans la quête de l’archétype de l’aspect féminin de la divinité. Dans un symbolisme plus abstrait, un triangle pointé vers le haut représente le phallus et la masculinité, un triangle pointant vers le bas représente le vagin, l’utérus, le réceptacle et la féminité. Nous avons ici un symbole féminin dans un symbole masculin. La déesse Diane joignant le masculin -Dodi- Cette union est représentée par l’alliance (offerte par Dodi la veille de leur mort) placée en dessous du verre.

Statue de Commémoration chez Harrods

Ce bronze est plutôt curieux. Si la cause officielle de la mort de Diana et Dodi est un accident de voiture, pourquoi est il écrit « victimes innocentes » ? De quoi sont-ils victimes ? D’une conduite en état d’ébriété ? Ou ont-ils été les innocentes victimes d’un rituel occulte bizarre ? Plus probable. Regardez sous le pied de Dodi se trouve un oiseau mort. Que représente-t-il ?



Pour Conclure

Quelle est la raison d’élever Di
ana au statut de déesse à travers le symbolisme occulte ? Cela a-t-il un rapport avec le fait qu’elle soit la mère du futur souverain d’Angleterre ? Etait-ce un rituel sanglant dut à son statut royal ? Il est impossible d’apporter une réponse définitive, une chose est sûre, les symboles ne mentent pas, les lieux de mémoire consacrés à Diana sont remplis de symboles flagrants, tous se référant à ce concept de divinité féminine. Cet article n’explore pas toute la portée des symboles, qui pe
uvent chacun être étudiés plus longuement.

La bible dit

Pour celui qui veut « voir » ………verra

Pour celui qui veut « entendre » ……….entendra

Pour celui qui veut « lire » …………lira

Diana fut d’une tres grande « lignée » ( la réponse est dans ce texte)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article